Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Pour soutenir le Télévie, 3 influenceuses se confient sur leur rapport à la maladie

Dans la dernière campagne du Télévie, Aurélie Van Daelen, Lima et Jill Vandermeulen racontent l’histoire de ceux qui sont confrontés quotidiennement à la maladie.


La maladie nous concerne tous. Aurélie, Lima et Jill l’ont bien compris et ont souhaité mettre leur notoriété au service du Télévie. Elles ont accepté de raconter, le temps d’une capsule vidéo, l’histoire de Selin, des sœurs de Maxime et du Docteur Chantrain, comme s’il s’agissait de la leur. Pour que les messages forts que ces quidams veulent nous raconter soient entendus, hauts et forts. Pour nous rappeler, à travers cette campagne de sensibilisation, initiée par Nathan Soret et diffusée sur Plug RTL, qu’en nous mobilisant, la vie gagnera son combat.

 

Lima’s Wardrobe: 310K followers


 


 

Mon petit-frère avait 13 ans »


 

« Je suis une bonne vivante, une amoureuse de la vie. Sur les réseaux sociaux, c’est cette facette de ma personnalité que je montre à mes abonnés même si, moi aussi, j’ai vécu et vis encore des moments difficiles. Il y a cinq ans, j’ai perdu mon petit-frère. Une tumeur. Il n’avait que 13 ans. On n’oublie jamais un être cher. Mais, cette épreuve, j’ai décidé d’en faire une force. Pour aider les autres, pour faire avancer la recherche, grâce au Télévie. Je suis tellement fière de pouvoir, à mon échelle, m’impliquer dans cette belle aventure d’amour et de solidarité. J’ai fait la rencontre du Docteur Christophe Chantrain, qui depuis plus de 20 ans, travaille au service d’hémato oncologie pédiatrique du CHC de Liège. Tous les jours, cet homme s’occupe d’enfants touchés par la leucémie. J’appréhendais un peu notre rencontre.

 

Auprès de ma fille


 

Je m’attendais à découvrir quelqu’un de très sérieux. Et, pourtant, malgré ce qu’il traverse au quotidien, c’est un homme chaleureux et drôle qui s’est assis auprès de moi pour me raconter son travail. Un travail admirable, magnifique, qui demande une force extraordinaire. Jamais je n’aurais pu exercer son métier. Lorsque je me retrouve face à des enfants malades, je pense immédiatement à mon petit-frère et je craque. Ces enfants, j’ai envie de les embrasser, de les prendre dans mes bras, de leur dire que tout ira bien. Puis, il faut que je prenne l’air. Parce que c’est trop dur, parce que ça ravive des souvenirs douloureux. Après une journée passée aux côtés de ces jeunes malades, je n’avais qu’une seule envie: prendre ma petite fille de trois mois dans mes bras et ne plus jamais la lâcher.  »

 

Jill Vandermeulen: 76,9K followers


 


 

Le cancer vous tombe dessus, comme une météorite »

 


« Moi qui suis d’un naturel assez extraverti, j’ai perdu tous mes moyens devant les trois sœurs de Maxime. Parce que face à la maladie, on se sent tout petit. Maxime a 26 ans. Il y a trois ans, on lui a diagnostiqué une tumeur au cerveau. Il pensait s’en être débarrassé mais, il y a quelques mois, la tumeur est revenue, plus forte que jamais. On lui a annoncé que, cette fois, il ne gagnerait pas son combat. Initialement, j’aurais dû rencontrer Maxime, pas ses sœurs. Mais, vu son état de santé, il a dû être réadmis d’urgence à l’hôpital. Ses sœurs m’ont demandé d’utiliser ma voix, mon image, ma petite notoriété, pour lui. Pendant quelques minutes, face à la caméra, j’ai raconté leur histoire, comme si c’était la mienne. Qu’est-ce que je dirais si l’un de mes trois frères avait une tumeur au cerveau? Si l’un de mes trois enfants tombait malade? Puis, ma gorge s’est nouée. J’étais à deux doigts de pleurer. On n’a plus rediscuté de Maxime après. Parce que j’étais gênée, parce que je ne voulais pas m’immiscer dans leur vie. Ces trois jeunes femmes m’ont touchée.

 

Double mastectomie


 

Il y a cinq ans, on a diagnostiqué à ma grand-mère un double cancer du sein. Double mastectomie. Métastases, puis cancer des os. Je me réconforte en me disant que, même si elle a énormément souffert, elle aura vécu. Ce qui est terrifiant avec les enfants, c’est que tu ne peux pas te reposer là-dessus. Moi qui suis déjà du genre à courir chez le médecin à la moindre petite égratignure… La maladie peut vous tomber dessus du jour au lendemain, comme une météorite. »

 

Aurélie Van Daelen: 628K followers


 


 

 

Mon papa me manque tous les jours. »


« Selin était en vacances avec ses parents dans le sud de la France lorsqu’elle a ressenti les premiers symptômes de son cancer. Elle avait 15 ans. Elle n’arrivait plus à courir, ni à monter les escaliers. Lorsqu’elle est arrivée aux urgences, le monde lui est tombé dessus. Elle avait 2,5 litres d’eau dans les poumons. Céline est atteinte d’un lymphome pulmonaire. Un premier traitement qui n’a pas fonctionné, une greffe, de nouveaux soins: elle est enfin en rémission. Céline, cette nana qui, jusqu’il y a peu, portait les cheveux longs et adorait prendre soin d’elle. Elle est impressionnante, enthousiaste, elle ne se laisse pas abattre. Sa marraine l’accompagnait ce jour-là car sa maman est, elle aussi, malade.

 

Je me réveille la nuit pour vérifier qu’il respire. »


 

Forcément, j’ai pensé à mon fils, Pharell. Depuis que je suis maman, je suis plus stressée, plus angoissée qu’avant. Je me réveille la nuit pour vérifier qu’il respire toujours. Et s’il arrivait quelque chose à mon enfant? Si cette satanée maladie le touchait lui aussi? En me posant ces questions, j’ai compris que l’influence que j’avais sur ma communauté devait aussi, et surtout, servir à aider des causes comme celle du Télévie. Personne n’est à l’abri.

 

En rentrant chez moi, je me suis mise à pleurer dans ma voiture. »


 

En rentrant chez moi, je me suis mise à pleurer dans ma voiture. Parce que je pensais, inévitablement, à mon papa. Il est parti il y a quatre ans des suites d’un cancer. Tout n’est pas toujours tout rose, comme je veux bien le montrer sur Instagram. Moi aussi, je craque. Mon papa me manque tous les jours. Et certains traits de la maladie, ceux qui rongent aussi Céline, m’ont fait penser à lui. »

Faites vos dons sur www.televie.be

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires