Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Laura (ADLP), surprise par l’accueil de Jean: « J’ai fait bonne figure devant les caméras »

Dimanche soir, dans « L’amour est dans le pré », Laura posait ses valises dans la ferme de Jean pour apprendre à faire plus ample connaissance. Mais, à la grande surprise de la Liégeoise, l’agriculteur était aux abonnés absents lors de son arrivée…

Impatiente de revoir Jean, l’agriculteur sur lequel elle a flashé, Laura est arrivée à la ferme pleine d’enthousiasme. Mais, à sa grande surprise, c’est le frère de l’agriculteur qui l’a accueillie sur place. « J’étais très étonnée », nous dit-elle, « mais j’ai été bien reçue par son frère. Il était un peu mal à l’aise devant les caméras mais très sympa. »

Laura et son chien.

D’un naturel plutôt optimiste, la puéricultrice de 31 ans préfère ne pas se braquer. « Certes, poursuit-elle, ce n’était pas l’accueil auquel je m’attendais, mais j’ai préféré ne pas lui en tenir rigueur. Je voulais que tout se passe bien et surtout ne porter aucun jugement à la hâte. Je sais que, pour Jean, le travail compte énormément. »

Plus de 2h d’attente

Au final, Laura aura tout de même attendu Jean plus de 2h. « On a fini par couper les caméras », nous dit-elle encore, « et j’ai mieux appris à connaître le frère de Jean même si, je vous rassure, il ne s’est rien passé entre nous« , plaisante-t-elle. « En plus, j’ai vraiment accroché avec les membres de la production de l’émission et j’ai aimé passer du temps avec eux. On ne m’a jamais laissée toute seule. »

Il nous a pris pour ses boniches.

Une fois que Christine, la deuxième prétendante de Jean, est arrivée, les deux candidates ont enfin pu partir à la rencontre de Jean pour des retrouvailles en demi-teinte.

Une fois descendu de son tracteur, l’agriculteur a demandé aux deux jeunes femmes d’aller faire les courses pour préparer le repas du soir afin qu’il puisse continuer à moissonner de son côté. « Je ne m’attendais pas à ça », nous explique Laura. « J’ai fait bonne figure devant les caméras même si j’avais le sentiment qu’il nous prenait un peu pour ses boniches. Il ne nous a même pas demandé si nous étions d’accord d’aller faire les courses. Je suis quelqu’un de très volontaire, toujours partante pour aider, je fais les courses avec plaisir. Mais, je ne veux pas être l’esclave de quelqu’un.

Moi aussi, j’ai un travail prenant, je suis une femme active, indépendante et, dans ma vision du couple, mon rôle n’est pas uniquement de rester au chevet de mon partenaire.

Fidèle de « L’amour est dans le pré », Laura s’attendait à un accueil nettement plus chaleureux de la part de l’agriculteur. « Dans les épisodes de l’émission que j’ai pu voir, les agriculteurs sont plus attentionnés envers leurs prétendantes. Ils passent la première soirée avec elles, leur accordent du temps en tête-à-tête, dressent la table et leur préparent à manger. »

La semaine prochaine, dans un nouvel épisode de « L’amour est dans le pré », nous découvrirons si Jean a pu libérer un peu de son temps pour ses prétendantes. Rendez-vous à 20h50 sur RTL TVI!

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires