https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

5 films à ne surtout pas louper aux Grignoux à Liège

Kathleen Wuyard

S’il y a bien une raison de se réjouir de la rentrée, c’est qu’elle coïncide avec un afflux de sorties ciné, qui parviendraient presque à nous faire oublier que l’été est terminé. La preuve par cinq aux Grignoux, à Liège, où on s’empresse de faire notre cinéma.


Romance, Histoire, méga production hollywoodienne… En solo, entre potes ou avec Chéri.e, notre sélection des films à ne pas rater vous séduira à coup sûr. Le mieux? En planifiant bien vos séances, vous pouvez même vous offrir une double feature et enchaîner deux films d’affilée. Allez, à vos programmes!

Seize Printemps, tendresse et nostalgie


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Le scénario: Suzanne a seize ans. Elle s’ennuie avec les gens de son âge. Tous les jours pour aller au lycée, elle passe devant un théâtre. Elle y rencontre un homme plus vieux qu’elle qui devient son obsession. Grâce à leur différence d’âges, ils pensent ne plus s’ennuyer ensemble et tombent amoureux. Mais Suzanne sent qu’elle risque de passer à côté de sa vie, celle de ses seize ans qu’elle avait tant de mal à vivre comme les autres.

Ca va plaire à qui? Tout qui a connu les affres de l’adolescence, c’est-à-dire la terre entière. Plus sérieusement, celles et ceux qui aiment les films introspectifs, aux sentiments à fleur de peau, vont adorer ce petit bijou dont on presse déjà qu’il sera l’équivalent de « La Boum » pour notre époque.

Programmation et horaires ici.

Stillwater, l’affaire Amanda Knox version Hollywood


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Le scénario: Un foreur de pétrole arrive à Marseille du fin fond de l’Oklahoma pour soutenir sa fille qu’il connaît à peine, mais qui purge une peine de prison, accusée d’un crime qu’elle nie avoir commis. Confronté au barrage de la langue, aux différences culturelles et à un système juridique complexe, Bill met un point d’honneur à innocenter sa fille.

Au cours de ce cheminement intime, il va se lier d’amitié avec une jeune femme du coin et sa petite fille, tout en développant une conscience élargie de son appartenance au monde.

Ca va plaire à qui? L’affaire Amanda Knox vous a tenu·e en haleine et vous avez dévoré les documentaires qui lui ont été consacré? Vous kiffez le true crime, surtout quand il est adapté sur grand écran? Vous vouez un culte à Camille Cottin? Ne cherchez plus, vous allez adorer « Stillwater ».

Programmation et horaires ici.

My Salinger Year, pépite littéraire à New York


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Le scénario: En 1995, à New York, Joanna (Margaret Qualley), une jeune diplômée en littérature décroche un emploi singulier au sein d’une agence littéraire. À titre d’assistante de la patronne de la maison (interprétée par Sigourney Weaver), elle est chargée d’envoyer des réponses génériques et sans âme à tous les admirateurs qui écrivent à J.D. Salinger. Jusqu’au jour où elle décide qu’une réponse personnalisée s’impose…

Ca va plaire à qui? Décrit par l’équipe des Grignoux comme étant « entre les chroniques new-yorkaises de Woody Allen et ‘Le Diable s’habille en Prada' » le film est garanti de séduire les fans du réalisateur déchu ou de la comédie culte du début des années 2000.

Programmation et horaires ici.

Délicieux, une tranche gourmande d’Histoire


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Le scénario: Nous sommes à l’aube de la Révolution française, et la cuisine dans ce qu’elle a de plus fin et de plus savoureux n’est réservée qu’à une poignée de privilégiés dont l’appétit est aussi grossier que les manières qu’ils adoptent pour manger. C’est avec une pointe d’anxiété que Manceron vient saluer l’assemblée et prendre des nouvelles de son « délicieux », seule création originale dans le menu imposé par le duc. Malheureusement, c’est avec horreur et dégoût que sa mise en bouche est accueillie par la cour, estimant la pomme de terre trop peu noble pour se retrouver sur leur table. Manceron est mis dehors sur-le-champ !

C’est donc humilié et sans beaucoup de ressources que le cuisinier retournera en province, habiter cette vieille grange servant autrefois de relais de poste pour cavaliers qu’il avait quittée quelques années plus tôt.

C’est là-bas qu’apparaîtra un jour Louise (Isabelle Carré), une femme déterminée désirant apprendre l’art culinaire à ses côtés. Butée, elle lui annonce qu’elle ne quittera pas les lieux avant qu’il l’ait prise comme apprentie, peu importe qu’il prétende avoir perdu le goût de cuisiner.

Ca va plaire à qui? Foodies et fans d’Histoire seront séduits par ce film historique mais pas poussiéreux pour autant qui donne à voir un pan méconnu de notre passé: la naissance du premier restaurant.

Programmation et horaires ici.

Mourir peut attendre, le retour de James Bond


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Le scénario: James Bond a quitté les services secrets et coule des jours heureux en Jamaïque. Mais sa tranquillité est de courte durée car son vieil ami Felix Leiter de la CIA débarque pour solliciter son aide : il s’agit de sauver un scientifique qui vient d’être kidnappé. Mais la mission se révèle bien plus dangereuse que prévu et Bond se retrouve aux trousses d’un mystérieux ennemi détenant de redoutables armes technologiques… (synopsis Allociné).

Ca va plaire à qui? Celles et ceux qui ne ratent pas un James Bond risquent de ne pas être déçu·es par le dernier opus de Daniel Craig dans la peau de l’espion britannique le plus célèbre. Suspense, courses-poursuites, effets hollywoodiens… Le genre de film qui ne déçoit jamais, qu’on soit fan du genre ou non.

Programmation et horaires ici.

Le bonus qui ne gâche rien pour les puristes du cinéma: non seulement toute la programmation des Grignoux est en v.o. sous-titrée, mais en prime, il n’y a pas de concession de popcorns et nachos à l’entrée, ce qui veut dire que vous ne devrez pas tenter de garder votre calme pendant que vos voisins de fauteuil mâchent bruyamment.

Envie de plus de news cinéma? 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires