https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Selah Sue lutte contre la dépression

On pourrait croire que tout lui réussit. Que rien ne peut l'arrêter. Pourtant, à en croire ses révélations sur Canvas (une chaine de télé flamande), la chanteuse Selah Sue, 25 ans, souffrirait de dépression depuis de nombreuses années.

Sanne (le vrai prénom de la chanteuse) réagissait à un documentaire qui traitait des antidépresseurs et de leurs conséquences sur notre état émotionnel. Dans ce reportage, le journaliste expliquait que les médicaments n'étaient, souvent, qu'une sorte de placebo. "C'est faux", a réagi l'artiste en expliquant que sans ces antidépresseurs, elle ne serait pas devenue celle qu'elle est aujourd'hui.

 

Une affaire de famille?

L'horreur de la dépression, Selah Sue en a ressenti les premiers symptômes dès 14 ans. Aujourd'hui encore, elle en souffre au quotidien. Même sur scène, la chanteuse a du mal à se débarrasser des pensées négatives. La dépression est souvent une affaire de famille. Sanne ne fait pas exception. Ce n'est que lorsqu'elle a commencé à prendre des médicaments qu'elle a réussi à surmonter un peu la maladie. "Même si je suis heureuse en amour, que je mène une carrière fantastique, je ne suis pas encore en état d'arrêter les médicaments."

Le mal-être de la chanteuse est perceptible dans nombre de ses chansons.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

On trouve ça hyper courageux qu'une jeune femme en pleine gloire soit prête à briser ce tabou, d'autant plus devant une caméra de télé. Son but? Expliquer à un maximum de gens que le fait de se sentir triste et déprimé n'est pas la fin du monde. Que cet état émotionnel touche plus de personnes qu'on ne le croit et qu'il existe des moyens de s'en sortir. Parce que dans la vie – y compris dans celle de la belle Selah Sue -, la perfection n'existe pas.

 

Pour aller plus loin

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon