Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Scandale au festival de Cannes: l’actrice de l’affiche retouchée et amincie

Le festival de Cannes approche à grands pas. Stars, tapis rouge et paillettes éblouissent chaque année le grand public international. Sauf que cette fois, l'image du festival est un peu entachée. En cause: l'affiche officielle vient d'être dévoilée, et elle ne plaît pas à tout le monde.

Mais POURQUOI?

Chaque année, le festival de Cannes ressort une image mythique du cinéma pour illustrer son affiche officielle. En 2012, on avait eu la superbe Marilyn soufflant une bougie. Cette fois, c'est l'icône du cinéma italien Claudia Cardinale qui a été choisie. Immense star dans les années 1960, elle est considérée comme l'une des plus belles actrices de l'histoire, et ce n'est pas Flair qui contredira cette idée. Claudia Cardinale était une jeune femme sublime et pulpeuse. Une poitrine volumineuse, un regard profond, un sourire éclatant,... Pourtant, la croisette a trouvé judicieux de l'amincir pour son affiche officielle. Photoshop est passé sur le magnifique et mythique cliché de l'actrice, et le monde s'indigne. Pourquoi retoucher l'image parfaite d'une grande actrice iconique?

 

FC

Affiche du Festival de Cannes, 2012

 

À la loupe

Même si au premier coup d'oeil, on doit bien reconnaître que la retouche est plutôt subtile, il ne faut pas plus de quelques secondes pour remarquer les différences. Sur la photo originale, Claudia Cardinal présente fièrement un petit pli au niveau du cou qui disparait sur l'affiche du festival. La version 2017 de l'image a également pris soin d'affiner la taille de l'actrice, d'allonger ses jambes et de lui faire des bras encore plus menus. Le diktat de la minceur est encore pointé du doigt. Dommage, on aimait bien l'originale, nous... Et on se demande si l'actrice de 78 ans apprécie qu'on modifie sa jeune silhouette qui était pourtant parfaite. Bref, pour un 70ème anniversaire, Cannes commence plutôt mal. 

 

 

 

À lire aussi:

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires