Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

ON A VU: « Au Suivant », le spectacle plus qu’hilarant de Guillermo Guiz

Julie Bourgeois

Le nouvel humoriste à suivre sur tous les réseaux, c’est lui. On a découvert son talent d’écriture avec son précédent spectacle « Guillermo a un bon fond » au Kings Comedy Club, on avait hâte d’écouter ses nouvelles vannes au TTO jeudi passé avec « Au Suivant » et franchement, c’était brillant.


Guillermo a atteint l’âge de 38 ans, moment de vie où celui qui n’a pas encore entamé une introspection est soit dans le déni, soit dans le coma. Il n’y a pas échappé, l’approche de la quarantaine, ça ne pardonne pas. Toute sa réflexion prend racine dans son incapacité à s’investir dans une relation amoureuse à long terme et par ce fait, à devenir père. De ses parents séparés dès son plus jeune âge à son adolescence ingrate en passant par ses croyances sur le monde, le spectacle se construit autour de la transmission du père à l’enfant. Dans son schéma familial, la mère n’a pas pris de rôle, imprimant en lui l’image d’un paternel solo gérant l’éducation de son unique fils (comme il a pu). En découle une première question existentielle sur la nécessité d’une présence féminine dans la vie d’un homme. La suite est un enchainement brillamment amené d’anecdotes sur son vécu, de l’enfance à aujourd’hui. Mais ça, on vous laisse le plaisir de le découvrir en live.

Pourquoi on s’marre?


Le talent de Guillermo Guiz est aussi complet que son spectacle. Écriture, interprétation, rythme, le tout s’enchaîne sans que l’on puisse reprendre notre souffle entre deux chutes. Ça ne nous était plus arrivé depuis longtemps et ça fait tellement du bien. Son spectacle remplit cette prouesse de donner l’impression d’être en roue libre alors que chaque virgule a été choisie et chaque expression savamment posée pour intensifier l’émotion. Quand au bout d’une heure l’humoriste salue son public, on a qu’une seule envie: l’inviter dans notre salon pour écouter d’autres anecdotes de sa vie, encore et encore.

Comment on fait pour le voir?


« Au suivant », joué jusque fin février au Théâtre Toison d’Or, le 7 mars au centre culturel de Perwez ou encore le 30 avril à Verviers a affiché complet en à peine quelques heures. Cependant, Guillermo Guiz a annoncé sur son compte Instagram vouloir ajouter prochainement des dates supplémentaires! Pour obtenir un ticket d’or, on vous conseille de suivre son profil Instagram et d’être super rapide!

Si vous ne connaissez pas encore l’humour du prodige belge, faites-vous plaisir avec un extrait de son précédent spectacle:

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

D’autres actus pour bien s’marrer:


 

 

 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires