Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
House of Cards va coûter cher à Kevin Spacey DR Netflix

Netflix réclame 30 millions de dollars à Kevin Spacey pour « House of Cards »

Kathleen Wuyard

Si, dans « House of Cards », son personnage de Frank Underwood semblait invincible, dans la vie, Kevin Spacey a vu sa carrière (et la série) stoppées net suite à des accusations d’agression sexuelles. Et aujourd’hui, Netflix compte bien lui faire payer cet arrêt anticipé.

C’est qu’à l’époque où les accusations à l’encontre de la star de « House of Cards » ont été rendues publiques, la série était une des plus populaires du géant du streaming. Qui compte bien aujourd’hui récupérer les pots cassés, sous forme d’espèces sonnantes et trébuchantes.

Un juge californien vient en effet de rendre un verdict en faveur de Netflix, qui réclamait des dommages à l’acteur, lequel va devoir verser plus de 30 millions de dollars à la plateforme de streaming, qui l’accusait de pertes sèches suite aux révélations de son comportement sur le plateau de « House of Cards », son départ de la série et l’arrêt anticipé de celle-ci.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Dans sa plainte, Netflix soulignait que les faits dont l’acteur est accusé (et qu’il continue de nier) avait poussé à son renvoi, à un arrêt de la production de la sixième saison de « House of Cards », qui avait dû être réécrite pour enlever le rôle central joué par Kevin Spacey, et raccourcie de cinq épisodes afin de sortir tout de même dans les temps, ce qui avait représenté « des dizaines de millions de dollars de pertes ». Que l’acteur américain est aujourd’hui chargé de rembourser...

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires