Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Succulents and cactus in different concrete pots on the white shelf. Scandinavian hipster home decoration; Shutterstock ID 295962566; Projectnummer/WBS-nummer: -; Uitgave/Naam lesmethode: -; Redacteur/Traffic manager: -; Anders: -

5 plantes d’intérieur impossibles à tuer

Kathleen Wuyard

Parce que non, malheureusement, aimer la déco jungle et adorer les plantes ne suffit pas à savoir s’en occuper, notre cimetière à ficus en sait quelque chose. Heureusement, il existe des plantes que même celles qui n’ont pas du tout les pouces verts sont incapables de tuer. 

Et jolies, aussi, tant qu’à faire. Parce que ce n’est pas parce qu’on ne sait pas s’en occuper qu’on n’adore pas les plantes, et tant qu’à faire, on préférerait que notre intérieur ressemble à un rêve Pinterest plutôt que de poser un chardon sur notre appui de fenêtre. D’ailleurs, les chardons, c’est fragile, donc on oublie. Et comme on oublie souvent d’arroser nos plantes, aussi, on se concentre sur les variétés ultra résistantes.

L’aloés


L’aloé véra, ça rappelle les vacances, la crème verte délicatement parfumée qu’on met pour apaiser nos coups de soleil, et puis cette drôle de boisson verte aux vertus hydratantes qu’on a découverte dans notre épicerie asiatique préférée. Non seulement ça met une touche d’exotisme dans la maison, mais en plus, l’aloès n’a besoin que d’un entretien minimal, soit une pièce lumineuse pour s’épanouir et un peu d’eau toutes les deux semaines. Même en étant distraite, ça, on devrait pouvoir s’en rappeler.

Le philodendron


Bonne nouvelle pour les distraites, les philodendrons n’ont pas besoin de beaucoup d’eau, et auraient même tendance à préférer un terreau bien sec entre deux arrosages. Bonus: le philodendron est une variété de vignes, donc on peut soit la planter dans un petit pot, soit construire des tiges pour se créer un mur green.

Les langues de belle-mère


Non, il ne s’agit pas ici de mauvaises langues, mais bien d’une petite beauté aux longues feuilles bicolores qui sera du plus bel effet pour mettre un peu de couleur dans votre intérieur. La plante a tendance à pousser en hauteur, et apportera donc un parfait côté jungle. Pour s’assurer de ne pas la tuer, on la place dans une pièce lumineuse et on l’arrose quand le terreau est sec, pas plus.

Le pothos doré


Aussi appelée « lierre du diable », cette plante tient pourtant plus d’un miracle divin que de l’Antéchrist. Non seulement elle aime se sentir à l’étroit, et on ne risque donc pas de l’asphyxier en ayant choisi par mégarde un pot joli mais trop petit, mais en plus, elle n’a pas besoin de lumière directe et il suffit de l’arroser épisodiquement quand le terreau est sec.

La plante ZZ


Oui, plante ZZ. Un nom bizarre, certes, mais son entretien est tout ce qu’il y a de plus simple: même pas besoin d’une pièce particulièrement lumineuse, et niveau arrosage, elle aurait plutôt tendance à ne pas trop apprécier l’eau, donc on ne l’arrose qu’après s’être assurée que le terreau était bien sec. Le reste du temps, on la couve du regard en admirant le fait d’être enfin une adulte, une vraie, qui sait prendre soin d’une plante.

Lire aussi: 

Sur Instagram, la tendance est aux ongles-plantes

10 façons de décorer votre intérieur avec des plantes

13 manières de pimper vos plantes d’intérieur

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires