https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Reporters

Les fesses de Blake Lively créent le scandale

On fantasme sur ses robes de princesse depuis le début du Festival de Cannes. Mais la plus bombesque des futures mamans est cette fois au cœur d'une polémique, après la publication d'un cliché de son postérieur accompagné d'un message jugé raciste. 

Enceinte de son deuxième enfant, Blake Lively est belle à tomber. Mais si, ces dernières semaines, elle faisait la Une des magazines pour son style incroyable sur la Croisette, l'ex Gossip Girl se serait bien passée de ce buzz Instagram.

 

Conflit géographie

La raison de la tourmente: un pile ou face de l'actrice, dans une robe à sequins dorée, accompagné de la légende «Visage de L.A, derrière d'Oakland». Une remarque qui a fait hurler de nombreux internautes. Située en Californie, la ville d'Oakland possède une grande population afro-américaine. Nombreux sont ceux qui ont vu dans ce post, une remarque pas très délicate sur la taille de popotin des femmes noires, voire carrément une phrase raciste.


Reprise malheureuse

Ce message est en fait tiré des paroles de la chanson Baby Got Back de Sir Mix-a-Lot. Hélas, loin de pouvoir bénéficier du soutien du groupe à l'origine du titre, ceux-ci en ont profité pour tacler la star, jugeant qu'elle n'avait aucun droit de reprendre l'extrait en question. Blake Lively n'a pas commenté la polémique, ni retiré la photo, visiblement décidée à laisser passer l'orage.

 

Si le commentaire n'était pas très éclairé, on n'est pas convaincues que la femme de Ryan Reynolds ait vraiment pris la mesure de ce qu'il représentait.

 

 

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Plus d'infos sur la jolie blonde:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires