Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
La robe PrettyLittleThing qui amuse le net - Montage Flair DR

Cette « robe » PrettyLittleThing s’attire les moqueries du web

Kathleen Wuyard

La robe sans manches, la robe asymétrique ou la robe fourreau existant déjà, PrettyLittleThing a eu l’idée d’inventer la « robe ficelle ». Et ça fait beaucoup (beaucoup) rire le web.

Il faut dire que la création en question a de quoi amuser – et laisser perplexe. Demandez à n’importe qui (même à un enfant de trois ans) de vous décrire une robe et la personne vous répondra qu’il y a un col, des manches, une jupe plus ou moins longue... Sauf dans le dernier modèle PrettyLittleThing, en l’occurence.

Nommée « tie-side extreme split dress », soit un modèle « noué sur les côtés et pourvu d’une fente vertigineuse », la robe en question est en effet pour le moins extrême, sachant qu’elle expose plus de peau qu’elle n’en recouvre. Taille dénudée, seins à moitié dévoilés, hanches et jambes à l’air, voire même en prime un peu de fesse si vous bougez et que le tissu bouge avec vous, ainsi que l’ont fait remarquer plusieurs internautes avec humour « si vous portez ça en public vous risquez une arrestation pour attentat à la pudeur ». Et d’autres commentateurs d’interroger, pince-sans-rire, « où est la robe? ». Bonne question, mais disons que sur ce coup là, mieux vaut garder les 20€ qu’elle coûte dans votre poche. Même si, apparemment, ce conseil est largement ignoré puisque la robe en question est quasi sold-out en ligne. La mode a ses raisons que la raison ignore...

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires