Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

#HowIWillChange: la réponse des hommes pour lutter contre le sexisme

Justine Rossius

Suite au phénomène #MeToo, qui recensait les témoignages de femmes victimes de harcèlements sexuels, un nouveau hashtag a vu le jour: #HowIWillChange. Ou comment les hommes s’engagent à combattre le sexisme.


 

Il y a quelques semaines, les premiers témoignages de star contre Harvey Weinstein faisaient scandale. Très vite, le hashtag #MeToo est né, avec l’objectif de libérer la parole des femmes victimes de viol, d’agressions ou de harcèlement sexuel. Et là où les témoignages se succédaient, les hommes restaient souvent silencieux. Sans doute par peur de ne pas comprendre, d’être maladroit. Peut-être aussi par honte d’avoir un jour agit comme un con, parlant d’un viol comme on fait une blague de cul. Se moquant de « vous, les féministes » lors d’un repas entre potes. Un silence généralisé qui avait été reproché par pas mal de femmes: attendant juste que derrière toutes ces agressées se dévoilent aussi les agresseurs. Qu’ils parlent, eux. Enfin. Qu’ils s’impliquent, s’éduquent, se remettent en question.

 

https://www.instagram.com/p/BafMF1Gn4vn/

#HowIWillChange, ou quand les mecs s’engagent


Alors, pour changer ça, le journaliste et scénariste australien Benjamin Law a lance le hashtag #HowIWillChange (« comment je vais changer » en français). Il a instauré ce mouvement via un tweet commençant par un éloquant « Les gars, c’est notre tour »!

 

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Le but de ce hashtag? Permettre aux hommes de prendre position à leur tour dans ce débat porté pour le moment majoritairement par des voix féminines. Car le sexisme et les comportements violents qu’il entraîne est un combat qui concerne tant les hommes que les femmes. Et les hommes peuvent faire tellement de choses pour faire bouger le monde: commencer par se questionner sur leur propre comportement envers les femmes, pour le changer peut-être, défendre les victimes de harcèlement en public, dénoncer les harceleurs ou encore faire des dons à des associations. Si on avait été étonnées, sans vraiment l’être au fond, de voir le nombre de nos proches et connaissances qui avaient été victimes de harcèlement sexuel, on espère être agréablement surprises de voir les hommes de notre entourage faire usage de ce nouveau hashtag.

 

Pour aller plus loin:


 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires