Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Bientôt plus de beurre? DR Flair Canva

À l’aide, une pénurie de beurre est annoncée

Kathleen Wuyard

Après la guerre, les inondations, le retour des Talibans, la catastrophe climatique annoncée, l’explosion des prix de l’énergie et autres réjouissances, un nouveau coup de massue nous tombe sur la tête: une pénurie de beurre est annoncée.

Alors bien sûr, le beurre, en regard de toutes les horreurs qui se passent dans le monde (et dans l’atmosphère) en ce moment, on peut légitimement se dire que ça n’a pas d’importance. Mais sachant que c’est précisément le genre d’ingrédient qui fait passer les ennuis, stress et autres chagrins un peu plus doucement, franchement, c’était vraiment pas le moment.

Un approvisionnement compliqué

Interrogé par France Info, Dominique Schelcher, président de Système U, confient que « mes fournisseurs m’alertent sur la disponibilité du beurre à partir de l’automne ».

Je crains que l’approvisionnement soit compliqué à la fin de l’année. D’ailleurs, les industriels qui produisent avec du beurre me le disent déjà » Dominique Schelcher.

Gloups. Et chez nous alors? D’après l’association des produits laitiers belges, la Belgique aurait pour sa part augmenté sa production laitière. Concrètement, cela veut donc dire que nous pourrions être épargnés par la pénurie annoncée... À condition d’opter pour des marques produites au sein du royaume. Pas de chance, donc, si vous ne jurez que par tel beurre français au sel de Guérande... Ceci étant, même si vous ne devrez pas manger votre pain sec, « Le Sillon belge » souligne qu’il vous en coûtera vraisemblablement plus cher: « les prix des produits laitiers sont en hausse, de 0,9 %, en raison du resserrement persistant des disponibilités mondiales. La plus forte hausse est à mettre au compte des prix internationaux du beurre, dont la demande s’est envolée du fait de la pénurie actuelle d’huile de tournesol et de margarine ». Deviendra-t-il bientôt un produit de luxe? On espère que non, et on aimerait que les mauvaises nouvelles arrêtent de s’empiler, s’il vous plaît.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires