https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Reporters

Festival de Cannes 2016: qui sont les grands gagnants?

Le 69e Festival de Cannes a touché à sa fin ce dimanche 22 mai. C'est Ken Loach qui a remporté la Palme d'or pour la seconde fois pour son film "Moi, Daniel Blake". Le Grand Prix a quant à lui été attribué à Xavier Dolan pour "Juste la fin du monde". Retour sur cette soirée magique.

Après deux semaines de compétition, les noms des grands gagnants ont enfin été dévoilés. La Palme d'or a donc été attribuée à Ken Loach, réalisateur écossais pour son film "Moi, Daniel Blake", un film qui suit le parcours d'un chômeur force de demander l'aide sociale. La réalisateur avait déjà reçu la Palme d'or en 2006 pour "Le Vent se lève". Lors de ses remerciements, Ken Loach a tenu un discours très engagé. Après avoir mis en garde contre l'extrême droite, il a expliqué, en anglais et en français:

Ce monde dans lequel nous vivons se trouve dans une situation dangereuse, car les idées que nous appelons néo-libérales (…) risquent de nous amener à la catastrophe. Il faut dire qu’un autre monde est possible et même nécessaire.

 

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Xavier Dolan, ému aux larmes

Le Grand prix du Festival de Cannes a été remporté par le cinéaste canadien de 27 ans Xavier Dolan pour "Juste la fin du monde", un film avec Gaspard Ulliel, Vincent Cassel et Marion Cotillard. Tiré d'une pièce de l'auteur français Jean-Luc Lagarce, ce film est le sixième long-métrage de Xavier Dolan. Visiblement très ému par ce prix, le jeune prodige a eu du mal à prononcer son discours tant sa voix tremblait. Un discours qu'il a conclu par une citation d'Anatole France:

Je préfère la folie des passions à la sagesse de l'indifférence.

Attention, le reste de ses remerciements filent des frissons!

 

 

Le reste du Palmarès

  • Prix du Jury : American Honey de Andrea Arnold
  • Prix de la Mise en Scène ex-aequo Baccalauréat de Cristian Mungiu et Personal Shopper d'Olivier Assayas
  • Prix d'Interprétation Féminine : Jaclyn Jose dans Ma'Rosa
  • Prix d'Interprétation Masculine : Shahab Hosseini  dans Le Client
  • Prix du Scénario : Le Client de Asghar Farhadi
  • Caméra d'Or : Divines de Houda Benyamina
  • Palme d'Or du Court Métrage : Timecode de Juanjo Gimenez
 

Retour sur cette magnifique édition:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires