Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Disney propose enfin son premier dessin animé avec un personnage principal LGBTQI+

Manon de Meersman

Jusqu’à maintenant, l’inclusivité était loin d’être le fort de Disney. Mais les mentalités semblent bel et bien évoluer puisque le géant aux grandes oreilles vient de dévoiler son premier personnage principal appartenant à la communauté LGBTQI+ dans son dessin animé The Owl House, connu sous le nom de Luz à Osville en français.

Diffusée sur Disney Chanel depuis janvier 2020, la série d’animation Luz à Osville vient d’introduire son premier personnage principal ouvertement bisexuel. Une grande première, que l’on ne peut que souligner étant donné l’importance de diffuser un message d’amour universel auprès des enfants et ce, dès le plus jeune âge.

Lire aussi: OUT: le premier court-métrage Pixar dont le héros est homosexuel

Ouvrir l’esprit des plus jeunes

Luz à Osville raconte les aventures de Luz Noceda, une ado de 14 ans, d’origine diminico-américaine, qui tombe accidentellement sur un portail donnant accès à un monde magique. Là-bas, elle se lie d’amitié avec Eda, une sorcière rebelle, et King, un guerrier. Luz ne souhaite qu’une chose: devenir une sorcière et ce, même sans posséder de pouvoirs magiques. Elle devient alors apprentie au Manoir de la Chouette où elle trouve une nouvelle famille.

Au plus les épisodes avancent, au plus Luz se lie d’amitié avec Amity, l’une de ses camarades de classe. Dans son épisode intitulé du 16 août, intitulé « Enchanting Grom Fright », Disney nous montre à voir que Luz est bisexuelle, faisant de cette dernière le premier personnage queer de l’histoire de la firme. Une preuve que les mentalités évoluent et que Disney souhaite ouvrir l’esprit des jeunes bambins sur les orientations sexuelles qui existent. On ne peut qu’approuver et espérer qu’il ne s’agisse que d’un début dans ce que Disney nous proposera à l’écran!

 

D’autres news sur l’actu LGBTQI+:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires