Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
@Getty Images

Cameleon ouvre une boutique de seconde main où vous pouvez aussi vendre

Camille Hanot
Camille Hanot Journaliste

Dans son magasin à Woluwé-Saint-Lambert, Cameleon vient de créer un espace, baptisé Re-Love, dédié au seconde main. En plus d’y trouver des pépites, les client.e.s peuvent aussi y vendre des pièces qui dorment dans leur placard. On vous explique tout.

Pour aller encore plus loin dans sa mission de « vendre les invendus », le magasin Cameleon vient de lancer un tout nouvel espace de seconde main – Re-Love- dans sa boutique à Woluwe-Saint-Lambart. Sur les étagères ? Des vêtements et accessoires pour femmes, hommes et enfants de seconde main, sélectionnés avec soin, en parfait état. « La seconde main apporte une nouvelle profondeur à notre offre unique – en ajoutant des marques que nous n’avons pas aujourd’hui » explique Karen, Acheteuse Cameleon.

Espace dépôt-vente

Ce n’est pas tout. Cameleon propose également à ses membres de ramener des pièces qu’ils ne portent plus et de les vendre pour eux. Concrètement, la marque effectue un tri au moment du dépôt, fixe les prix en fonction de la marque, de la qualité, etc. et s’engage à la mettre en vente en magasin durant trois mois. Si celle-ci est vendue, Cameleon propose un système de rémunération 50/50 sur le prix de vente HTVA ou un bon d’achat.

Bon à savoir : les vêtements doivent être des trois dernières années maximum sauf pour les pièces Vintage et les marques de luxe haut de gamme. Les basiques et les marques milieu de gamme ne sont acceptées que si la pièce à le potentiel d’être revendue. Envie d’avoir plus d’infos ? C’est par ici.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires