Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Reporters

Beyoncé morte il y a 16 ans et remplacée par un clone

Barbara Wesoly
Alerte au complot mondial. Queen B ne serait pas elle-même, mais bien une copie, obtenue grâce à des cellules-souches. Et Jay Z serait au centre de la conspiration. Incroyable?  Les internautes sont pourtant de plus en plus nombreux à le croire, "preuves" à l'appui.

Imaginer Elvis et Michael Jackson sur une île déserte, à la limite. Penser que Prince a simulé sa mort, passe encore. Mais il fallait du cran pour envisager cette rumeur sur la reine de la pop. Après un décès inexpliqué en 2000 ou 2010 (les sources, déjà pas très nettes, ne sont pas d'accord), Beyoncé aurait été remplacée par un double, voire un robot, qui assurerait sa carrière à sa place. Lemonade serait donc l'œuvre d'un androïde ou d'un clone?

 

Faire éclater la vérité

Les fans de la star sont de plus en plus nombreux à vouloir révéler l'horrible machination. D'autant que le mari de Queen B lui-même serait impliqué, ainsi que ses producteurs. Pour affirmer cette théorie farfelue, ils se basent sur les changements physiques de Beyoncé, depuis le début de sa carrière. Transformations que le commun des mortels appellerait au choix l'âge/ Photoshop /la chirurgie esthétique. Et, ne craignant pas le ridicule, ils osent même les preuves photos et les vidéos. Comme celle, d'un match de basket durant lequel la star semblait un peu à plat, démonstration évidente qu'elle est…ah ah… sur batterie! On en rigole encore.

 

Beyoncé fausse

 

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Plus d'infos sur la (fausse) Queen B:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires