Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Mercure passe en rétrograde DR Montage Flair Canva

Mercure passe en rétrograde et ça sent mauvais pour ces 4 signes astrologiques

Kathleen Wuyard

Même si, en vrai, ces derniers temps la vie a l’air d’être une rétrograde sans fin de Mercure, officiellement, cela ne va se produire que ce 10 septembre, et ce, jusqu’au 2 octobre. Une période qui s’annonce mouvementée pour certains signes astrologiques.

D’abord, si vous en avez marre d’entendre l’expression sans comprendre, « Mercure en rétrograde », ça veut dire quoi? Concrètement, en astrologie, on parle d’une planète en rétrograde quand elle change le sens de sa course pour se mouvoir en marche arrière. Des changements directionnels qui se produisent de manière épisodique, pour des durées limitées. Et pourquoi cette fixation sur Mercure alors? Parce que pour les féru·e·s des planètes et autres horoscopes, elle est associée à l’intellect, mais aussi et surtout, à la raison. Autrement dit, si elle s’éloigne de nous, gare aux conséquences en tout genre.

Et la mauvaise nouvelle (enfin, tout dépend de votre date de naissance...) c’est que cette nouvelle phase de rétrograde s’annonce particulièrement pénible pour quatre signes astrologiques. À commencer par les Balance, puisqu’il s’agit d’une rétrograde de Mercure en Balance, ce qui promet des difficultés d’adaptation pour celles et ceux qui sont nés entre le 22 septembre et le 22 octobre et ont tendance à rechercher la fluidité des relations.

Les autres signes pour qui Mercure en rétrograde risque de prendre une signification encore plus pénible que pour le reste des habitants de la planète? Les Gémeaux et les Vierge, tous deux liés à Mercure, ainsi que les Capricorne, ambitieux et organisés, qui ont bien du mal à gérer tous les chamboulements associés à cette période.

La bonne nouvelle? Si vous en êtes, sachant que l’expression est rentrée dans le langage courant, vous allez pouvoir blâmer la moindre contrariété, erreur ou autre sur cette bonne vieille planète tellurique durant trois semaines. C’est une petite consolation, mais bon.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires