Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

6 conseils pour réussir son potager de balcon/terrasse

Justine Rossius

Vous n’avez pas de jardin mais disposez d’un joli balcon ou d’une terrasse ? Profitez-en pour vous créer un mini-potager, grâce à ces quelques conseils…

Équipez-vous


Avant de commencer votre potager, pensez à bien vous équiper en vous procurant des pots en terre cuite, un arrosoir (si possible d’au moins 5 litres), un pulvérisateur à eau pour rafraîchir les feuilles de vos plantes ou encore du terreau de bonne qualité (idéalement bio).

Choisissez un emplacement ensoleillé


Si c’est possible, choisissez un emplacement orienté sud-ouest ou sud-est. Il faut en tous cas que vos plantations aient du soleil durant la journée: si votre terrasse est exposée au nord, la mise en place d’un potager est compromise.

 

 

Choisissez les bons légumes


C’est-à-dire, ceux qui se cultivent en pots ou en jardinière, parmi lesquels la carotte, la courgette, la fraise, la laitue à couper, la mâche, le radis, l’aubergine, la tomate cerise, mais aussi les choux et les oignons. Sachez que le plantes poussant en pot n’ont que peu de réserves en eau ou éléments nutritifs : vous devrez donc les arroser régulièrement, mais aussi leur apporter du compost ou du purin d’orties. Pensez aussi, évidemment, aux herbes aromatiques (idéalement à partir de la mi-mai (aneth, thym, persil, ciboulette, basilic…).

 

Pensez au potager suspendu


Pour gagner de la place, vous pouvez aussi vous créer un potager à la verticale, soit suspendu. Privilégiez alors les formes grimpantes, comme les haricots, pois, concombres, tomates, fraisiers…

 

Faites attention aux « chignons » racinaires


Vu que les plantes sont cultivées en pot, leurs racines risquent de commencer à tourner en périphérie du pot pour chercher un autre espace où puiser de l’eau et des nutriments. Il peut alors se former ce qu’on appelle un chignon racinaire, qui peut conduire la plante à s’étrangler elle-même et à mourir. Pour éviter ça, retirez de temps en temps la motte de terre du pot pour voir à quoi ressemblent les racines. Rempotez au moins une fois par an vos arbustes et arbres nains de votre potager de balcon.

 

Prévoyez un récupérateur d’eau


C’est un investissement malin et écologique: vous l’installerez sous une gouttière de façon à ce que l’eau de pluie y tombe directement. Fini les allers-retours jusqu’à la cuisine pour arroser vos plantations.

 

[td_smart_list_end]

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires