https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Belga

13 preuves que tu as étudié à l’ULB

Laurane Wattecamps
Que vous y soyez passé juste un an ou pour toutes vos études, l’ULB a forcément dû vous marquer par l’un ou l’autre détail. L’Université Libre de Bruxelles, ça change un homme (ou une femme). Ça change une vie.


 

1. Le Janson


Le plus grand auditoire de l’ULB est un mythe à lui tout seul. Il y fait froid, jaune, et tous tes bics s’y sont cassés la gueule à cause des tables penchées.

 

2. CandiULB


Oh toi, étudiant qui a connu CandiULB et ses frasques délirantes, te souviens-tu de ces angoisses pré-examen où tu cherchais désespérément des notes de cours sur ce forum enfoui dans les méandres du net? Combien de fois ne t’a-t-il pas sauvé la mise?

 

3. La remise des diplômes


Après avoir trimé pendant 5 ans (ou 10 si tu as fait ton baptême), tu peux enfin être récompensé par l’obtention de ton diplôme. Et pour bien faire les choses, l’ULB organise une cérémonie en grandes pompes, à l’américaine, avec le Doyen et tout le gratin. Le moment ultime de cette journée étant, bien entendu, le lancer de chapeau devant les parents.

 

4. La baleine


Depuis ton passage à l’ULB, tu as fortement revu ton vocabulaire. Une baleine n’est pas qu’un cétacé. C’est aussi un endroit de perdition où vomir est permis et où tu peux gratter (au choix) de la monnaie, une clope, un mec ou quelqu’un qui acceptera de lécher son tampon pour faire un transfert et te laisser entrer gratos au TD.

 

5. La Jefke


Tout étudiant qui se respecte a déjà mis les pieds au TD au moins une fois durant ses études. Ceux qui ont arrêté de se respecter y ont passé la totalité de leurs études. La Jefke était notre deuxième maison. Un lieu sombre et humide où jeter la fin de sa bière par dessus son épaule n’est pas synonyme de gaspillage mais de festivité.

 

6. Le Kaf Kaf


Tu as déjà fait la file pendant 45 minutes pour acheter un café à 3,75 € ou un sandwhich au brie. Mais bon, ça faisait une pause. Et une bonne excuse pour rater la première heure de cours.

 

7. La Saint V


La Saint-Verhaegen est une institution. Tous les 20 novembre, les étudiants se retrouvent en masse pour suivre des chars où la bière coule à flot. Tu perds toujours ton char parce que tu as croisé des potes. Mais c’est aussi ça, la Saint-V, voguer dans la capitale avec l’impression de conquérir le monde et finir au Quick avec tes potes.

 

8. Le blocus


Si toi aussi tu as passé plus de temps à faire des photocopies chez le paki des résumés trouvés sur Internet (ou grattés à tes potes) qu’à les étudier, frappe dans tes mains. Clap Clap. Ne parlons même pas de la faculté à adorer perdre son temps sur les pages Facebook « Les perles de l’ULB » ou « La Brume ».

 

9. Le bus 71


Toujours bourré, toujours trop lent, le bus 71 t’a fait suer sang et eau. Mais les jours de flemme ou de pluie, tu étais heureux de le prendre du campus du Solbosh à la Plaine, histoire de t’économiser avant le TD.

 

10. La bibliothèque


La bibli en blocus, c’est comme Primark pendant les soldes. Tu sais que tu ne vas y faire que de la merde, qu’il y aura trop de gens et que les petits vieux attendront l’ouverture devant la porte à partir de 5h du matin. Mais tu y vas quand même pour te donner bonne conscience.

 

11. Chez Théo


Les boulettes de chez Théo, tu avais le droit d’en avoir cinq dans ton assiette. Pas une de plus.

 

12. Le « Bruxellois », la « Bruxelloise »


Il ne faut pas se leurrer. Depuis que vous avez quitté votre campagne pour rejoindre la capitale, vos parents vous trouvent différent. Vous parlez bizarrement, avec un brin d’accent brusselair. Mais au fond, vous êtes toujours le même, prêt à reprendre une jatte de café.

 

13. Nouveau dressing


Depuis que tu es étudiant, tu as une tenue chic pour les examens oraux, un pyjama super confo pour le blocus. Et une paire de chaussures qui tient debout toute seule. Merci le TD, la Brassicole et autres festivités estudiantines.

 

Et ailleurs, ça se passe comment?

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires