Home Témoignages Témoignage: « J’ai été voir un médium »

Témoignage: « J’ai été voir un médium »

Elijah O'Donnell @ Unsplash
Elijah O'Donnell @ Unsplash

Y a-t-il une vie après la mort et si oui, serait-il possible de communiquer avec des personnes qui nous ont quittées? Stéphanie a tenté l’expérience en allant trouver un médium et a pu parler à son grand-père.

« Moi aussi, comme beaucoup de monde, j’ai perdu des êtres chers. J’ai envie de croire qu’ils sont partis pour une bonne raison. Je crois au destin et je pense que rien n’arrive par hasard. De cette façon, j’arrive à donner un sens à la mort, à mieux l’accepter. Certains me trouveront naïve mais c’est ainsi que je parviens à faire le deuil de ceux que j’ai aimés.

Cela ne veut pas dire pour autant que je crois aux esprits! J’imagine plutôt que nous sommes entourées par l’énergie des gens qui nous ont quittés.

Croire que quelqu’un veille sur nous peut nous aider à prendre des décisions dans les moments cruciaux de notre vie. Comme si ceux que nous avons aimés nous donnaient un petit coup de pouce depuis l’au-delà pour nous aider à emprunter le droit chemin. Dans le jargon des médiums, je suis ce qu’on appelle une ‘croyante’. J’ai l’esprit ouvert à ce type d’expérience. »

Deux types d’approche

« Robert commence par me donner quelques mots d’explication à propos son travail. Beaucoup ignorent encore ce qu’est un médium et ce qu’il peut faire ou non. Robert est membre de la Spritualists National Union, une organisation très prestigieuse en Angleterre. Il m’explique qu’il existe deux approches différentes. Il y a d’abord l’approche psychique.

Le médium utilise des cartes, photos et objets pour arriver à lire l’énergie d’une personne. Cette technique s’apprend, sachant que chaque être humain peut faire preuve, de façon plus ou moins importante, de télépathie.

L’autre approche est la médiumnité spirituelle. Dans ce cas-ci, le médium tente de communiquer avec le monde spirituel. Il peut s’agir de vos proches disparus mais aussi d’âmes qui vous guident et viennent à votre aide. Cela ne s’apprend pas: Le médium naît avec ce don. Robert utilise cette seconde approche. Le monde spirituel lui envoie des images, des sentiments, des émotions et des messages qu’il transmet à celles et ceux qui le consultent. »

Un premier contact

« Cette première prise de contact avec mon médium est chaleureuse et me met à l’aise. Il m’invite à m’installer confortablement. La séance démarre en musique. Robert cherche à détendre l’atmosphère. Il m’explique ce qui va se passer et me demande ensuite de fermer les yeux et de penser très fort aux proches disparus avec lesquels j’aimerais entrer en contact. Je sens l’émotion me gagner. Il commence par ‘scanner’ mon état général. Et perçoit beaucoup de tensions au niveau de ma nuque.

Une connexion avec l’au-delà?

L’étape suivant consiste à tenter d’établir une connexion avec l’au-delà. Il commence par me décrire mon grand-père maternel. Comme je m’y attendais, impossible de retenir mes larmes. Robert me dit qu’il ressent les liens très forts qui me relient à ce côté de ma famille. Troublant: il évoque des détails précis au sujet de mon grand-père. La casquette qu’il portait, la pipe qu’il fumait… il me décrit aussi précisément le poste de radio à côté duquel il s’asseyait chaque jour. Je suis sous le choc.

Comment peut-il savoir autant de choses à propos de mon grand-père? Il réussit même à me donner l’âge exact auquel il est décédé.

Un message

«Il m’explique que parmi mes proches disparus, mon grand-père était la personne le plus proche de moi, c’est pourquoi il perçoit avec force et en premier sa présence. J’aime pouvoir me dire qu’il veille toujours sur moi. En sortant de chez le médium, j’appelle immédiatement ma mère. Je suis en pleurs et tellement reconnaissante d’avoir pu vivre cette expérience. »

Convaincue?

« Je me fiche de ce que les autres peuvent penser. Cette expérience m’a confortée dans l’idée qu’il y avait quelque chose après la mort, que les personnes que l’on aime restent auprès de nous et nous soutiennent dans ce que l’on fait. Je trouve cette idée très belle, et je ne cesserai jamais d’y croire. »

Trouver un medium

Si l’aventure vous tente, sachez que pour trouver un médium, la meilleure méthode reste le bouche-à-oreille. Un filtre souvent efficace pour limiter les risques de tomber sur un charlatan. Renseignez-vous avant sur ses tarifs, son type d’approche, et fuyez comme la peste ‘mediums’ et ‘mages’ en tout genre dont vous trouveriez une publicité dans votre boîte aux lettres, méthode privilégiée par les escrocs pour harponner leurs victimes.

Texte: Laura Vliex et Elien Geboers.

À lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.