Home Témoignages 5 Noël chez ma grand-mère qui resteront mémorables

5 Noël chez ma grand-mère qui resteront mémorables

Grandmother cool. Grandma Rock Hand sign. Old lady In cap. Vector illustration

Nos mamies sont les meilleures du monde. Elles ont beaucoup à nous apprendre et ont toujours été des personnes indispensables à nos vies. Ma mamy en particulier m’a offert mes plus beaux souvenirs de Noël. Les voici.

On rigole toujours de bon coeur des histoires familiales impliquant nos mamies. Il faut dire qu’elles n’ont pas leur langue dans la poche mais qu’elles restent mignonnes en toute circonstance. Ma mamy, du doux prénom de Lina, nous offre chaque année un souvenir hilarant qu’on chérit précieusement dans ma famille.

1

Chaud devant!

Il y a quelques années, ma maman a acheté un teppanyaki. À l’occasion d’un repas en famille, ma grand-mère a découvert cette plaque formidable sur laquelle cuire des légumes et de la viande en toute convivialité. Séduite par le concept, elle s’en est offert une à son tour et a décidé de l’étrenner le soir de Noël.

Ce jour-là, nous sommes arrivés un peu en retard. La table était déjà dressée, les plateaux déballés et Mamy assise à sa place impatiente de nous voir. Pour que le repas soit prêt à être mangé, elle avait aussi allumé son teppanyaki, histoire qu’il préchauffe. Dommage qu’elle l’ait mis à l’envers sur la table, c’était vraiment une jolie nappe.

2

Petite fringale

Ma mamy est la reine des desserts. Elle bat les oeufs et fait fondre le chocolat comme personne. Elle a ses recettes bien à elle qu’elle ne rate jamais et dont on se régale chaque année. Comme son fameux gâteau au chocolat Côte d’Or. Ce soir-là, c’était le dessert que tout le monde attendait. Malgré un repas copieux, tout le monde avait gardé une petite place pour une part de son fameux gâteau.

En le déposant sur la table, Mamy se félicite de sa hauteur. « Il a vraiment bien gonflé dans le four, je suis très contente ». Attablée, les yeux ébahis, toute la famille se retient de rire. Mamy avait eu une petite faim pendant la nuit et s’était servie une part discretos.

Petite fringale

3

Mon beau sapin

Je fais partie d’une famille qui adore Noël. Genre vraiment beaucoup. Tous les ans, ma maman chérie fait le plein de décorations et transforme notre maison en guirlande géante. Mon papa s’attelle à illuminer la devanture et les chiens ont droit à un cadeau de Noël.

Mamy est plutôt partisane du « il ne m’faut pas tout ça ». Du coup, tous les ans, elle remonte son sapin de la cave. Un vieux sapin artificiel qui doit avoir l’âge de mon père. Et après chaque Noël, elle le redescend comme elle l’a remonté: sans enlever une boule.

4

La bonne bûche dure comme du bois

L’autre grande tradition familiale, c’est la bûche de Mamy. La recette est la même que le gâteau Côte d’Or: un intérieur moelleux avec des fruits au sirop recouverts de crème fraîche. Le 24 décembre, on fête Noël chez mes parents, et le 25 chez Mamy. Elle prépare donc deux bûches, une pour chaque soir.

Cette année, comme toutes les autres années, elle a voulu s’y prendre à l’avance pour ne pas se sentir débordée la veille. Ses bûches reposent donc sagement au frigo depuis le 20 décembre. Et il nous tarde de goûter, pour le peu que notre fourchette parvienne à percer la croûte.

5

Un Noël végétarien

Et puis, il y aussi cette chouette histoire que j’ai vécue il y a deux ans et que j’ai partagée avec vous. Ce fameux Noël où Mamy a voulu me faire plaisir en me préparant un repas végétarien, pour moi qui ne mange jamais ni le saumon ni la dinde.

Je vous laisse la découvrir ici. Voilà pourquoi je ne vous souhaite pas d’être végétarienne dans ma famille à Noël

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.