Home Stars Solange Knowles: “Voilà pourquoi les femmes noires sont en colère”

Solange Knowles: “Voilà pourquoi les femmes noires sont en colère”

Reporters
La sœur de Queen B en a marre d'être souvent considérée comme une personne suspecte pas des Blancs, à cause de sa couleur de peau. L'artiste a voulu mettre les points sur les "i" dans une tribune animée.

Le racisme n'épargne personne. La chanteuse Solange Knowles en a elle-même été victime le week-end dernier. Le vendredi 9 septembre, elle s'est rendue avec son fils de 9 ans et son mari à l'Orpheum, à la Nouvelle Orléans, une salle où se produisait le groupe allemand Kraftwerk. Pendant le concert, elle s'est mise à danser avec son fils. Normal. Mais 4 femmes blanches et plus âgées se sont mises à lui hurler dessus, lui indiquant fermement de s'asseoir. Elles ont finalement fini par lui lancer une rondelle de citron dans le dos… La goutte d'eau de trop pour Solange, qui a poussé un énorme coup de gueule sous forme de tweets.  

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

"Voilà pourquoi on se sent en danger"

"Je vais seulement partager mon expérience… Peut-être que quelqu'un comprendra pourquoi beaucoup d'entres nous nous sentons en danger dans les lieux à fréquentation majoritairement blanche. Nous 'ne provoquons pas de problèmes'… Soignez-vous. Personne ne se rend à un concert de Kraftwerk avec son enfant en 'cherchant les ennuis'. Mais c'est ainsi que vous aimez retourner le problème. Les gens essayent de donner la carte du 'vous ne pouvez parler de racisme qu'à trois reprises… ou c'est vous le problème'. Certains peuvent vous croire les trois premières fois… Mais au-delà, VOUS êtes le problème"

a conclu la chanteuse, visiblement très touchée par cet événement et tout ce qu'il représente.

Le deluge d'attaques subit par Leslie Jones

Difficile de relayer ce témoignage sans parler de l'avalanche d'attaques racistes dont a été récemment victime Leslie Jones. L'actrice de Ghostbusters a en effet vu son site Internet piraté avant que n'y soient diffusées des photos intimes ainsi qu'une vidéo du gorille Harambe – tué dans un zoo des Etats-Unis – qui avait été comparé à l'actrice dans de nombreux commentaires racistes au début de l'été. Choquée, la star qui est d'ailleurs engagée dans le mouvement de défense des droits des Afro-Américains "Black Lives Matter" avait d'abord fermé son compte Twitter avant de pousser un gros coup de gueule. 

#BlackLivesMatter: