Home Stars Enjoy Phoenix, attaquée sur son poids. Elle se défend sur Snapchat

Enjoy Phoenix, attaquée sur son poids. Elle se défend sur Snapchat

Enjoy Phoenix, alias Marie Lopez, la vlogueuse ultra influente, a décidé de s'attaquer à ses détracteurs, qui n'arrêtent pas de faire des remarques sur son poids. Oui, la jeune femme a grossi. Et c'est pour son bien.

Cela faisait quelques mois qu'Enjoy Phoenix, 21 ans, était régulièrement la cible de remarques sur sa silhouette sur les réseaux sociaux. "T'es grosse", "Obésité morbide" et autres commentaires absolument dégueulasses lui étaient adressés. Plutôt que d'encaisser sans rien dire, la vlogueuse a décidé de pousser un coup de gueule sur son compte Snapchat, histoire de clouer le bec à toutes ces personnes sans cœur.

Quand "Danse avec les stars" vire au cauchemar

Elle a fait référence à son passage dans l'émission Danse avec les stars diffusé à la fin de l'année 2015. Elle a expliqué:

Avant de faire Danse avec les stars, j'avais fait beaucoup de sport et je suivais un régime drastique. J'avais envie de me sentir bien pendant l'émission et c'était tout, sauf que c'était tout le contraire puisqu'au final, ce programme m'a donné de gros troubles du comportement alimentaire.

2 h 30 de sport par jour

Des troubles alimentaires qui se concrétisaient par une vie consacrée à la perte de poids.

Je faisais deux heures et demi de sport par jour et je ne mangeais plus rien. J'étais devenue vraiment maigrissime. Mes parents avaient peur que je sois devenue anorexique.

a-t-elle ajouté. Alors oui, si la star de Youtube a repris du poids, c'est simplement parce qu'elle a recommencé à manger normalement. Qui peut la blâmer pour ça?  En fait, la blogueuse pèse aujourd'hui exactement le même poids que lorsqu'elle a commencé ses vidéos il y a 6 ans.

56 kilos pour 1 m 65

Marie Lopez s'est même sentie obliger de dire son poids et sa taille à toute la Toile pour prouver qu'elle était en excellente santé. Elle fait 56 kilos pour 1 m 65 et se sent extrêmement bien dans sa peau. Elle pèserait le double, le triple ou le dixième que cela ne justifierait pas ces attaques. Cette anecdote nous rappelle encore qu'il vaut mieux tourner 7 fois ses petits doigts dans sa poche avant de tapoter des critiques sur Internet. On ne s'imagine pas le tiers du quart de la vie des personnes que l'on juge derrière un écran.

L'actu continue:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.