Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Anne Rutten Photography.’

BABYSTORY: « Je suis tombée enceinte deux fois par surprise »

La rédaction

Du désir d’enfant à la maternité, mettre un petit être au monde peut parfois s’apparenter à des montagnes russes. Femke prenait la pilule avec précaution, ça ne l’a pas empêchée de tomber deux fois enceinte sans que ça ne soit planifié...

Femke, 24 ans, et Kévin, 26 ans, sont devenus les heureux parents de Matteo il y a 10 mois. « Ce prénom était sur notre liste depuis le début! » explique la jeune maman.

Grossesse non planifiée

« En automne 2019, je me sentais fatiguée et pas comme d’habitude. J’ai d’abord pensé à une carence en vitamines, mais quelques jours plus tard, j’ai constaté que mes règles avaient du retard. Serait-il possible que je sois enceinte malgré la pilule? Le médecin m’a fait un test sanguin et urinaire. Résultat: je n’étais pas enceinte et mes règles n’allaient probablement pas tarder à arriver. Mais deux semaines plus tard, toujours rien. Je suis donc retournée chez le médecin pour un autre test. Cette fois-ci, il indiquait que j’étais bien enceinte. Kevin et moi n’en croyons pas nos yeux, c’était complètement inattendu puisque j’utilisais une méthode de contraception. »

« Lors de la première première visite chez ma gynécologue, elle m’a fait une échographie: deux bébés sont directement apparus à l’écran! J’ai vraiment cru que Kevin allait tomber dans les pommes. Nous sommes rentrés à la maison dans un état second, nous n’en revenions pas: on allait carrément avoir des jumeaux! ».

Faux espoirs

« Quelques semaines plus tard, j’ai perdu du sang. J’ai tout de suite senti que ce n’était pas bon signe. À l’échographie des 9 semaines, il est apparu qu’un petit embryon n’avait pas tenu. La semaine suivante, on nous a annoncé la mort du second foetus. C’était un nouveau choc à gérer. »

« Même si cette grossesse n’était pas planifiée, pendant une semaine, nous espérions que le deuxième bébé survivrait. Deux options s’offraient à moi: prendre une pilule et attendre que la fausse couche se fasse naturellement ou un curetage. J’ai choisi la deuxième solution car je voulais être certaine que les foetus disparaitraient complètement de mon corps. Le rendez-vous était prévu pour le 17 décembre, le jour de mon anniversaire. »

Rebelotte

« Même si étions finalement excités de devenir parents, lorsqu’on a découvert que j’étais enceinte, cette grossesse ne faisait pas partie de nos plans. J’ai donc repris immédiatement la pilule contraceptive. Deux mois plus tard, je me suis sentie fatiguée et j’avais pris un peu de poids. J’ai fait un test sanguin: j’étais à nouveau enceinte! Au début, Kévin a cru que je lui faisais une blague, il n’y a pas cru! »

« Même si la grossesse n’était pas prévue non plus cette fois-ci, nous n’avons pas hésité une seconde à garder le bébé. La première échographie a montré que tout allait bien. Jusqu’à 12 semaines, j’avais très peur de faire à nouveau une fausse couche. Nous n’avons dit à personne que j’étais enceinte à part à mes parents. Lorsque le NIPT nous a appris que nous attendions un petit garçon et qu’il était en bonne santé, je me suis sentie rassurée et nous avons annoncé ma grossesse à toute la famille et nos amis ».

« Les semaines ont passé et j’ai eu la chance de vivre une grossesse fantastique. Je n’avais pas de nausées, je dormais bien et je n’ai pris que 11 kilos. Kevin et moi sommes assez vite tombés d’accord sur le prénom: Matteo. »

L’accouchement

« Deux jours après la date de terme, j’ai senti un liquide chaud couler entre mes jambes pendant la nuit, comme si je faisais pipi sans pouvoir m’arrêter... J’ai tout de suite réveillé Kevin. Ma valise était prête depuis quelques semaines, nous n’avions plus qu’à courir à l’hôpital. »

« Lorsque je suis arrivée sur place, j’étais dilatée à 3 centimètres et les contractions étaient légères. Très vite, elles sont devenues plus intenses et rapprochées. Quand la douleur est devenue trop insupportable, j’ai demandé une péridurale. À ce moment-là, j’étais dilatée de 8 centimètres. Quatre heures plus tard, j’étais en train de pousser. En une demi-heure, Matteo était là. C’était magique! Je n’oublierai jamais le moment où on a mis mon bébé sur ma poitrine pour la première fois. »

Montagnes russes émotionnelles

« Je voulais vraiment allaiter mais c’était extrêmement douloureux et je ne produisais pas assez de lait pour qu’il se sente rassasié. Je garde un bon souvenir de notre séjour à l’hôpital même si j’ai regretté que mes parents n’aient pas pu venir nous rendre visite à cause de la crise sanitaire. De retour à la maison, j’ai beaucoup pleuré, je me sentais submergée par toutes sortes d’émotions ».

Home (sweet?) home

« J’ai trouvé les premières semaines de retour à la maison très difficiles: c’était l’hiver, les journées étaient courtes et sombres, les déplacements limités à cause du Covid,... Heureusement, notre petit garçon nous comblait d’amour mais il m’a fallu environ deux semaines pour me sentir mieux. Nous avons petit à petit trouvé notre rythme. Ma maman et ma belle-mère nous ont également beaucoup aidés. Pas facile d’apprendre le rôle de parent, même si Matteo dormait beaucoup et ne pleurait presque jamais ».

« À cause du Covid, nous étions isolés à la maison. Finalement, ça n’a pas été si négatif que ça, on a eu le temps de nous apprivoiser l’un et l’autre Matteo et moi. Les nuits étaient éprouvantes au début alors je faisais des siestes en journée. Et puis je ne peux pas me plaindre: au bout d’un mois et demi, il dormait déjà de 21h à 9h du matin! »

Le rôle de ma vie

Devenir maman m’a transformée: je suis plus calme et mature qu’avant. Depuis l’arrivée de Matteo, je réfléchis longuement les choses avant d’agir. Aujourd’hui, Matteo est âgé de 10 mois et montre déjà son caractère, il est adorable. Je ne pourrais plus l’imaginer autrement. J’adore passer des moments en famille et l’observer grandir. Nous pensons offrir un jour un petit frère ou une petite soeur à Matteo mais pas avant quelques années. Pour l’instant, nous profitons de chaque moment passé avec lui. Et, à mes yeux, il a déjà deux frères ou sœurs au paradis...

L’annonce de grossesse

Zwangerschapsaankondiging

L’échographie

Pretecho

Shooting de grossesse

Zwangerschapsshoot

Shooting de grossesse

Zwangerschapsshoot

Gina Peeters de Bloomelle

Matteo à la maternité

Welkom, Matteo

Shooting nouveau-né

Newbornshoot

Crea-Star 

Shooting nouveau-né

Gezinnetje van drie

 Anne Rutten Photography.

Photos: BloomelleCrea-Star et Anne Rutten Photography.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires