Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Reporters

Camila Mendes (aka Veronica dans Riverdale) se livre sur ses complexes de poids

Si dans Riverdale, Veronica Lodge semble s’assumer à 100%, dans la vraie vie, Camila Mendes est comme nous. Elle a des complexes. Sur Instagram, l’actrice a décidé de prendre la parole sur son obsession face à son poids.

Un message qui nous parle:


Dans notre époque, l’apparence compte plus que tout. Il faut être mince, manger sainement, faire du sport, arrêter le gluten, ne jamais manger gras, il faut rentrer dans du 36, … Bref, pas facile d’être une jeune fille dans notre société et ce, même quand on s’appelle Camila Mendes. La jeune actrice de 23 ans a longtemps été obsédée par son poids et son apparence. Les régimes et les complexes, elle connait. Mais aujourd’hui, Camila Mendes (aka Veronica Lodge dans Riverdale) a décidé d’opter pour une autre forme de vie. Sur Instagram, elle a partagé un message où elle explique tout son cheminement et sa décision.

 j’ai laissé mon obsession de la minceur me bouffer


Traduction:

« À quel moment être mince est devenu plus important qu’être en bonne santé ? Je suis récemment allée consulter une naturopathe pour la première fois de ma vie. Je lui ai parlé de mon anxiété concernant la nourriture et mon obsession pour les régimes. Elle a formulé une question d’une telle manière que ça a vraiment résonné en moi : quelles sont les choses auxquelles tu pourrais penser si tu ne passais pas tout ton temps à penser à ton régime ?

Je me suis alors soudainement rappelé toutes les activités que j’aime et qui occupaient mon temps. À un moment donné de ma vie, j’ai laissé mon obsession de la minceur me bouffer et j’ai refusé de faire de la place dans ma tête pour quoi que ce soit d’autre. Je me suis en quelque sorte débarrassée de tous les passe-temps qui m’apportaient du bonheur, et tout ce qui me restait, c’était mon anxiété concernant la nourriture. Ma passion pour l’éducation, le cinéma, la musique, etc. – tous les centres d’intérêt qui m’occupaient l’esprit – s’est fait manger par mon désir de devenir mince, et ça m’a rendue très malheureuse.

C’est terminé de croire qu’il y a une version plus mince, plus heureuse de moi au bout de tous ces efforts inlassables. Votre morphologie dépend de votre génétique. Et bien que manger des aliments riches en nutriments et pratiquer une activité physique régulière vont vous rendre en meilleure santé, cela ne va pas nécessairement vous rendre plus mince, et notre société actuelle oublie de faire cette distinction.

J’en ai marre de cette histoire toxique que nous vendent constamment les médias, nous assurant qu’être mince correspond à la morphologie idéale. Un corps sain est la morphologie idéale, et ça se manifestera différemment chez chaque personne. J’abandonne les régimes – rejoignez-moi dans ce mouvement et partagez votre histoire ! »

Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires