Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Grapefruiting - Getty

Le grapefruiting, le jeu sexuel avec un pamplemousse très juteux

Laurane Wattecamps

Nouveauté parmi les tendances sexo, le « grapefruiting » fait de plus en plus parler de lui. De quoi s’agit-il et comment pratiquer? On fait le point sur ce jeu sexuel juteux et fruité.


Si vous suivez le compte Instagram sexo Orgasme et Moi, vous avez certainement vu passer les stories de Charline qui faisait l’apologie du grapefruiting. Et si ce n’est pas le cas, laissez-nous vous planter le décor. Cette pratique, ô combien plaisante selon ses adeptes, est née du lien entre un pamplemousse et un pénis. L’idée? Utiliser le fruit pour procurer des sensations alléchantes à votre partenaire doté d’un phallus.

Le grapefruiting en pratique


Si la tendance connait son apogée de nos jours, l’idée du grapefruiting remonte à 2014 et à un tuto proposé par Auntie Angel, une spécialiste des plaisirs de la chair incluant de la nourriture. Elle proposait à l’époque une vidéo sur YouTube, qui ne laissait pas beaucoup de place à l’imagination, durant laquelle elle s’adonnait avec délice à une fellation accompagnée d’un pamplemousse.

Depuis lors, de nombreux adeptes ont vanté les sensations qui permettraient de mixer les plaisirs de la fellation et de la pénétration, en même temps. Il est donc conseillé d’utiliser un pamplemousse à température ambiante, de le frotter avec une certaine pression sur un support pour le rendre bien juteux et d’y creuser un trou qui permettra d’accueillir le membre de votre partenaire.

Laissez alors libre cours à votre imagination. Vous pouvez faire des aller-retour avec le fruit de haut en bas, le serrer pour le faire juter, … Bref, un bon cocktail vitaminé qui procurerait un plaisir intense!

Petites mesures de précaution

  • Attention: ceux et celles qui ont déjà mangé un citron avec un aphte confirmeront qu’agrume et blessures ne font pas bon ménage.
  • N’oubliez pas de vous protéger contre les IST.
  • Il est nécessaire que le pénis soit en érection au moment de l’insertion dans le pamplemousse.
  • Rincez-vous bien après.


Et pour voir la pratique en images, rendez-vous ici. Attention, images NSFW.

Lire aussi:


 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires