Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Copyright: instagram.com/aresalma/

« Projet Gea »: des tatouages pour soulager les parents qui ont vécu une fausse couche

Justine Rossius

Ares Alma est tatoueuse et illustratrice. Avec son projet Gea, elle tente d’aider les parents à surmonter les fausses couches.

Après avoir perdu elle-même sa fille Gea lors d’une fausse couche, Ares Alma, artiste tatoueuse, a décidé de se faire tatouer son poignet en son honneur. Une manière de porter physiquement sur elle sa petite fille décédée : « Autour de mon poignet, j’ai les poissons qui représentent la famille que nous avons créée. Et quand j’ai ajouté le petit poisson qui la représente, ça m’a apporté énormément de paix », raconte-elle au média Brut, dans cette vidéo…

Lire aussi: Chaque minute, dans le monde, 44 femmes font une fausse couche.

Une thérapie qu’elle a voulu étendre à davantage de familles chagrinées, en proposant de réaliser la même expérience à même la peau. Même si elle est consciente que le tatouage ne guérit pas le deuil, elle explique que ça peut aider dans le processus, en montrant à tout moment et à tout le monde que notre enfant existe et reste avec nous. Voici quelques-unes de ses créations…

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires