Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Flair

Elle dénonce une loi anti-IVG avec une loi anti-viagra

Justine Rossius
Aux États-Unis, une députée a posé un projet de loi obligeant les hommes à demander l'autorisation de leur partenaire pour acheter du Viagra. Son but? Attirer l'attention sur une loi similaire concernant l'avortement.

Une nouvelle loi vient d'être adoptée dans l'État du Kentucky. Elle stipule que les femmes qui souhaitent avorter doivent avoir une consultation médicale 24 heures avant l'intervention et passer une échographie avec une description du foetus. Un projet qui réduit clairement l'accès à l'avortement en faisant culpabiliser celles qui souhaitent y avoir recours et qui vient empiéter sur la liberté des femmes de disposer de leur corps. Révoltée, Mary Lou Marzian, députée démocrate, a proposé un projet de loi qui ne manque pas d'ironie.

 

Pas d'avortement, pas de viagra

Elle souhaite imposer aux hommes désireux de prendre du Viagra d'être, d'une part marié, mais également de jurer fidélité à leur épouse sur la Bible et de présenter l'autorisation de leur femme pour obtenir le médicament contre les troubles érectiles. Comme elle l'a expliqué au New York Times:

Si nous nous mêlons des décisions de santé les plus intimes des femmes, nous devrions également nous mêler des décisions de santé les plus privées des hommes. Avec cette loi, les prescriptions pour les médicaments faisant la promotion de la performance sexuelle comme le Viagra pourront protéger les femmes non mariées de tomber enceinte d'hommes coureurs, réduisant ainsi le nombre d'interruptions de grossesse. 

On se doute bien (et elle aussi) que cette loi ne sera jamais votée, mais ce n'est pas l'objectif! Avec ce projet, elle souhaite attirer l'attention sur cette nouvelle loi qu'elle considère comme sexiste et qui a été votée par une assemblée législative composée de 80 %… d'hommes.

 

À lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires