Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Serena Williams - Getty

Les confidences de Serena Williams à propos de la maternité

Manon de Meersman

Serena Williams s’est confiée à la version américaine du magazine Elle à propos de sa grossesse et de la naissance de sa fille, Olympia.

En août 2017, Serena Williams donnait naissance à une petite fille. « J’étais nerveuse à l’idée de rencontrer mon bébé. Tout au long de ma grossesse, je n’avais jamais ressenti de lien avec elle » a-t-elle déclaré à propos de son enfant, aujourd’hui âgé de 4 ans.

Lire aussi: Le sexe après la grossesse: réinventer sa vie intime après bébé

Alors que j’adorais être enceinte, je n’avais pas cet incroyable sensation de « Oh mon Dieu, c’est mon bébé », jamais.

a-t-elle ajouté, expliquant cela l’inquiétait beaucoup. Aujourd’hui, Serena Williams souhaite briser le tabou qui peut exister autour de l’amour maternel. « C’est quelque chose dont les gens ne parlent pas habituellement, parce que nous sommes censées être amoureuse de notre enfant dès la première seconde. Oui, j’étais une lionne qui protégerait son bébé à tout prix, mais je ne m’extasiais pas devant elle. J’ai continué à attendre d’avoir l’impression de la connaître pendant la grossesse, mais ce sentiment n’est jamais venu. Certaines de mes amies mères m’ont dit qu’elles ne ressentaient pas non plus la connexion dans l’utérus, ce qui m’a fait me sentir mieux, mais j’en avais envie. »

C’est finalement après l’accouchement que les choses ont évolué. « Quand je l’ai finalement vue (...) je l’ai tout de suite aimée. Ce n’était pas vraiment instantané, mais c’était là. Et à partir de là, ça n’a cessé de grandir. Je ne pouvais pas m’empêcher de la regarder, mon Olympia. »

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires