Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Billie Eilish - Getty

Les confidences de Billie Eilish sur son « syndrome de l’imposteur »

Manon de Meersman

Après s’être confiée sur sa santé mentale il y a quelques mois, Billie Eilish en a dévoilé davantage sur un mal dont elle a souffert pendant des années: le syndrome de l’imposteur.

Parce qu’elle apparaît comme l’une des 100 femmes les plus inspirantes selon la BBC, Billie Eilish s’est confiée à la chaîne dans une interview, sur les difficultés à évoluer sous les yeux du public ainsi que sur le syndrome de l’imposteur qui a longtemps dicté son quotidien.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Lire aussi: Le syndrome de l’imposteur, cet ennemi qui empêche d’être fier·fière de soi

Grandir sous le regard du public est une expérience très éprouvante. Il est vraiment difficile de se développer et de changer pour de nombreuses raisons. Je me raccrochais à n’importe quoi… Je ne savais pas ce que je faisais. 

explique-t-elle, ajoutant que connaître la célébrité à l’âge de 14 ans est aussi génial que difficile à gérer. « J’avais un syndrome de l’imposteur tellement sévère. Je l’ai eu tellement de fois dans ma vie, et certaines parties de l’année dernière et de l’année précédente. J’étais juste dans cette spirale descendante du syndrome de l’imposteur et je me raccrochais à tout ce que je pouvais pour me sentir à nouveau moi-même » a-t-elle ajouté avant de conclure que sa vie a réellement évolué le jour où elle a senti que le public lui faisait confiance.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires