https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Idée reçue: non, le froid ne rend pas malade

Laurane Wattecamps

« Couvre-toi, tu vas attraper froid! », disait Mamy. Et bien, c’était un gros mensonge. On aurait pu courir tout.e nu.e dans la neige sans pour autant attraper la crève. (Ne le faites pas pour autant)


On pense souvent que sortir les cheveux mouillés ou avoir très froid va de pair avec un gros rhume. Pourtant, c’est une idée répandue qui se révèle totalement fausse. Il a beau faire grand vent ou pleuvoir des cordes, aucun fait scientifique n’a prouvé que c’est à cause des températures que naissent les éternuements et la fièvre.

Est-il véritablement possible de renforcer/booster son système immunitaire?

Tout au plus, la sensation de froid peut elle provoquer un écoulement nasal passager ou une irritation de la gorge. Mais pour tomber malade, il faut contracter un virus qui va provoquer les symptômes. Et ce dernier peut s’attraper tout aussi bien à l’intérieur, bien au chaud.

Une erreur de langage


Si l’on imagine à tort que le rhume s’attrape par le froid, c’est à cause d’une croyance populaire. Celle-ci pourrait venir d’une mauvaise traduction du mot rhume. En effet, en anglais, il se dit « cold », c’est-à-dire « froid », tout comme en espagnol, en italien ou en allemand. Les expressions de ces langues expriment l’idée d’attraper froid, pas de choper un rhume. Les températures polaires vous donneront tout au plus le nez qui coule et la gorge qui gratte, mais pas de quoi prendre une semaine de congé maladie. D’autant qu’un échange de microbes peut survenir n’importe quand: dans le bus, dans la rue, dans son canapé.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires