Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© www.graciehagen.com

« Belles » et « vilaines » poses

Bien sûr qu'on sait que certaines poses nous mettent plus en valeur que d'autres. Qu'on a l'air plus mince quand on fait une selfie en se prenant d'en haut et qu'on est plus jolie avec un sourire naturel qu'un sourire forcé. Mais on ne se doutait quand même pas que la différence pourrait être si frappante, selon la pose prise.

La photographe américaine Gracie Hagen voulait amener les femmes à voir leur corps autrement. Nous nous comparons constamment aux images de superbes mannequins, de blogueuses photogéniques ou même d'expertes en selfie sur Facebook. Mais ça ne nous mène qu'à des frustrations. Avec son projet Illusions of the body, Gracie Hagen nous montre chaque femme de deux façons: d'un côté celle qu'on pourrait voir dans les médias (belle, sexy), de l'autre la photo peu flatteuse.

 

Son projet fait réfléchir: car lorsqu'on se dit, en voyant la première photo, que la femme qui prend la pose est un vrai top, on remarque sur la photo d'à côté qu'elle a aussi la poitrine un peu lâche, des épaules tombantes ou un petit ventre. 

 

Gracie Hagen explique ensuite les nombreux trucs pour mettre en valeur sa silhouette ainsi que l'importance de l'angle de prise de vue. Sur son site, elle écrit: "Quelqu'un de 'normal', ça n'existe pas. Célébrons donc toutes les formes, toutes les tailles et tous les traits étranges."

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires