Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Le « Quiet quitting » cette nouvelle façon de travailler qui fait le buzz sur TikTok

Ana Michelot
Ana Michelot Journaliste

Si TikTok est à l’origine de nombreuses tendances beauté, cette fois, le Quiet quitting touche la vie professionnelle puisqu’il incite à travailler en faisant le strict minimum afin de prioriser son bien-être personnel.

Littéralement, l’expression « Quiet quitting » signifie démissionner silencieusement ou démission discrète. C’est le nom qu’ont donné de nombreux utilisateurs du réseau social chinois TikTok à cette nouvelle tendance qui vise à changer la façon de travailler. Le Quiet quitting se résume à faire le minimum afin de ne pas se faire virer. Un phénomène qui cartonne sur Tiktok où certaines vidéos consacrées à ce sujet, atteignent plus de 3 millions de vues. Mais qui pourrait bien inquiéter les patrons, puisque les salarié·es qui appliquent cette méthode s’occupent uniquement des tâches prévues dans leur contrat de travail et se refusent à effectuer des travaux supplémentaires, à donner un coup de main comme ils avaient l’habitude de le faire, ou d’accepter des heures supplémentaires. Ces personnes respectent donc légalement les assignations que comporte leur contrat de travail et ne risquent pas d’être licenciées.

Lire aussi : Ce TikTokeur rappelle qu’il n’y a pas de jeux pour filles ou pour garçons

Un phénomène qui fait débat

« Le travail n’est pas votre vie, votre valeur ne devra pas être déterminée par rapport à votre productivité », affirme un utilisateur de TikTok dans une vidéo sur le Quiet quitting. Si les adeptes de la pratique prônent la préservation de leur santé mentale, l’importance de prioriser sa vie personnelle et son bien-être sans se laisser submerger par leur travail, affirmant que la méthode permettrait d’éviter les burn-outs. Une grande partie des internautes, voient dans ce phénomène, une grande toxicité. Inciter les gens à ne plus faire le moindre effort et à ne pas s’impliquer au quotidien dans leur carrière, pourrait mener à une perte de satisfaction dans notre vie professionnelle et une perte de sens dans son travail. 

Lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires