Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Changer de travail en pleine conscience DR Flair Canva

3 conseils de pro pour changer de travail en pleine conscience

Kathleen Wuyard

C’est peut-être un des seuls revers agréables de la « médaille » pandémique: : en ce moment, il y a plus de postes vacants que de demandeurs d’emploi. Ce qui augure pas mal de mouvements sur le marché du travail...

Une enquête internationale commandée par le spécialiste du recrutement international Robert Walters a ainsi révélé que pas moins de 66 % des professionnel•le•s interrogé•e•s prévoient de changer d’emploi au cours des six prochains mois. Parmi lesquels peut-être vous qui nous lisez?

Ca tombe bien, ‘Özlem Simsek, la directrice générale de Robert Walters Belgique, nous a justement partagé 3 conseils pour changer d’emploi en pleine conscience.

Déterminez ce qui vous fait vibrer

« Posez-vous les questions suivantes : où en suis-je dans ma carrière et quelles sont mes ambitions ? C’est le moment idéal pour choisir une nouvelle voie. Les organisations ont du mal à recruter le candidat idéal, elles sont donc ouvertes à des idées originales et donnent aux gens le temps de se développer. Avez-vous déjà pensé à changer de type d’organisation ou de rôle ? C’est le moment de le faire ! Nous voyons par exemple un nombre croissant de professionnels de la finance qui se reconvertissent en managers de transition, pour avoir plus de flexibilité et d’autonomie. »

Faites la part des choses

« Bien sûr, il est bon de parler à sa famille et à ses amis des possibilités de carrière, mais trop d’avis vous feront hésiter. Faites confiance à votre propre instinct », dit Özlem. « Parlez à différents employeurs pour savoir ce qui vous passionne et demandez conseil à un consultant en recrutement. Ils connaissent le marché, peuvent vous aider à déterminer ce qui est important pour vous et peuvent vous proposer des idées auxquelles vous n’aviez pas encore pensées. »

Rappelez-vous que l’argent seul ne fait pas le bonheur

Dans la guerre actuelle pour les talents qualifiés, les employeurs offrent des salaires compétitifs et d’excellents avantages sociaux. Mais sachez qu’au final, il s’agit simplement de savoir si vous trouvez de la satisfaction dans votre travail quotidien. La satisfaction offerte par les primes et les augmentations de salaire n’est souvent que temporaire, tandis que les possibilités de croissance, les programmes de formation et une grande flexibilité garantissent plus de bonheur au travail à long terme, dit Özlem.

Envie de plus de conseils avant de vous lancer?

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires