Home Psycho & Sexo « Sorry for Brussels », la photo poignante qui fait le tour du Web

« Sorry for Brussels », la photo poignante qui fait le tour du Web

Ce regard. Ces mots. Hier, comme ce petit garçon, de nombreux réfugiés ont exprimé leur soutien à la Belgique. Comme si toutes les souffrances causées par Daesh ne faisaient qu'une.

C'est une des photos fortes de la journée du 22 mars 2016. C'est à Andrej Isakovic qu'on la doit, photographe serbe pour l'AFP. Il a immortalisé ce petit réfugié Syrien dans un camp à Idomeni, en Grèce. Il prenait part hier à une manifestation menée par 12.000 migrants, pour protester contre leurs conditions de vie et la fermeture de la frontière.

Le photographe n'a pas eu l'occasion d'interroger ce petit garçon mais Fedja Grulovic, un photographe de l'agence Reuter a reccueilli les propos poignants d'autres réfugiés:

Nous sommes désolés de ce qui s'est passé. Nous fuyons l'Irak et la Syrie pour les mêmes raisons, à cause de Daesh, à cause des Kamikazes. Nous partageons le même destin.

C'est un peu comme ça que l'on se sent aujourd'hui. Dans le même bateau. Ou presque.

Plus d'actu sur les attentats de Bruxelles ici:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.