Home Psycho & Sexo La césarienne, option facile? Une mère met les choses au point

La césarienne, option facile? Une mère met les choses au point

Shutterstock
Une jeune mère en a eu marre d'entendre qu'elle avait choisi la facilité en accouchant par césarienne. Elle a publié un message sur son compte Facebook en exprimant toute sa colère face aux personnes qui pensent que cette opération n'est pas une "vraie" naissance. 

Oui vous avez bien lu. Pour certains, une césarienne n'est pas une vraie naissance. Raye Lee, jeune maman, en a payé les frais. Une personne lui a dit qu’avoir une césarienne était la méthode facile pour mettre au monde un enfant. Elle a décidé de lui répondre publiquement. Un message qui est devenu viral. 

"La pire douleur de ma vie"

"Oh. Une césarienne ? Donc tu n’as pas vraiment donné naissance. C'est sympa de choisir une méthode facile comme ça." C'est cette attaque qui a poussé Raye à écrire ce post sur Facebook. Elle y explique qu'une césarienne n'est pas du tout un acte "facile". 

C’est la chose la plus douloureuse que j’ai vécue de toute ma vie. J’appartiens maintenant à un groupe de femmes avec une cicatrice qui prouve qu’un bébé a été extirpé de mon ventre. Vous savez, on peut en mourir.

"Avoir un enfant hurlant tiré par une incision de quinzaine centimètres, qui continue de se déchirer et de s’étirer à travers votre chair et vos organes, est une expérience complètement différente de ce que j’imaginais pour la naissance de mon fils. Ce n’était pas plaisant, et ça ne l’est toujours pas" explique Raye. La cicatrice laissée par l'opération est malgré tout une fierté qui rappelle un geste d'amour: mettre un enfant au monde. Mais l'après-accouchement n'en demeure pas moins une épreuve. 

Les muscles sont utilisés pour à peu près tout, même s'asseoir. Imaginez ne pas pouvoir les utiliser parce qu’ils ont été déchirés par un médecin et ne pas savoir les réparer pendant environ six semaines parce que votre corps doit le faire naturellement. 

Raye explique que cette étape de la vie laisse aussi des cicatrices morales mais que le regard des autres n'a aucune importance. Elle conclut son message fort par la meilleure des réponses: "je suis la femme la plus forte que je connaisse. Pas seulement pour moi, mais pour mon fils". Un message qui gagne a être partagé. 

Vivre une grossesse épanouie:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.