Home Psycho & Sexo Je l’aime, mais je doute

Je l’aime, mais je doute

Conseils de coach pour ne pas se perdre en couple

Être amoureux donne une énergie folle. Mais ça en monopolise aussi. Pour trouver l’équilibre au sein de son couple, un mot d’ordre: exprimer ses joies comme ses angoisses.

Être amoureux, c’est avoir des papillons dans le ventre, glousser comme une écolière – qu’on ait 16 ou 30 ans -, sourire béatement en pensant à lui, être emplie d’énergie et dégager un rayonnement tel qu’on attire les compliments. 

Mais être amoureux, c’est aussi angoisser sur son look (“Trop sexy? Pas assez?”), se demander à quoi ressemblera le futur, flipper parce que l’autre tarde à répondre à vos SMS, se laisser envahir par le doute face à la tempête de sentiments qui s’est emparée
de vous. Oui, vous, la femme indépendante, allez soudainement vous demander ce que votre moitié aimerait, lui, à chaque décision que vous prendrez.

Oui, être amoureux, c’est compliqué. En tout cas pour nous, les femmes. Dans leur course à la compagne de leurs rêves, les hommes éprouvent des doutes, mais dès qu’ils l’ont trouvée, ils en profitent à 100 %.

La liste pourrait s’allonger. Selon Lies Deboiserie, coach en relations, rien d’étonnant: “Nous sommes convaincus que vivre en couple est plus agréable que seul. Mais le sentiment amoureux, en même temps que les papillons, génère aussi son lot d’angoisses.

Dans votre magazine Flair du 4 septembre, découvrez comment garder l'amour formidable mais aussi lisez les conseils de coach pour ne pas se perdre en couple.

 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.