Home Psycho & Sexo Help, il ne veut pas s’engager!

Help, il ne veut pas s’engager!

Règle n°1: ne soyez pas maternante

Week-end en amoureux, installation, bébé… Votre homme fuit tout ce qui ressemble à un projet et cela vous pèse. Alors les questions se bousculent dans votre tête: est-il vraiment prêt? M’aime-t-il assez?

Ils sont nombreux, les mâles qui prennent leurs jambes à leur cou dès qu’il est question d’engagement. Face à eux? Des demoiselles qui attendent désespérément que le déclic se fasse. Vous êtes de celles qui attendent qu’il dise « oui »? Qu’il accepte de rencontrer vos parents? Qu’il pose enfin sa brosse à dents chez vous? Avec de la patience, vous parviendrez peut-être à apprivoiser votre homme.
 
Ça n’a pas été le cas de Sabine, Jeanne et Judith qui ont connu la douleur d’une relation « qui n’évolue pas ».
 

Amis puis amoureux

« J’ai craqué devant son insistance… pour finalement finir le cœur en petits morceaux », explique Sabine, 29 ans. « Nous étions amis depuis quelques années et il a fallu du temps pour que l’on se décide à franchir le cap. Il disait avoir besoin de connaître ‘l’autre’ avant de pouvoir s’engager. Quand nous étions amis, j’ai fait la connaissance de ses sœurs ainsi que de ses parents. Une fois en couple, il n’a plus voulu que je vienne chez lui. Je me suis rendu compte qu’il n’était pas prêt pour vivre une vraie relation. Nos attentes étaient différentes: je voulais rattraper nos années d’amitié, lui était incapable d’avancer. Je voulais des enfants et cette idée l’a paralysé. A l’issue de cette relation, j’ai eu l’impression d’avoir perdu quatre années de ma vie à attendre quelque chose qui n’est finalement jamais arrivé.« 
 

Démarrage trop rapide

« Même schéma pour Jeanne, 33 ans, dont le compagnon, Jean-Yves, a pris la poudre d’escampette dès qu’elle a parlé de relation sérieuse. « Tout a commencé beaucoup trop vite et de manière très intense entre nous. Mais je me suis rapidement rendu compte qu’il trouvait des excuses pour ne pas entamer une véritable relation. Il n’était prêt à faire aucune concession et ne voulait pas avancer. J’estime que l’engagement doit exister dès le début, par des signes clairs de compromis, de conversations et de compréhension. Il n’en était rien de son côté. J’ai voulu comprendre pourquoi, et là, il a invoqué toutes sortes d’excuses, jusqu’à critiquer nos relations sexuelles. A côté de ça, il répétait vouloir s’engager. J’ai voulu le secouer un peu en espérant provoquer un déclic. Il m’a alors avoué être totalement paniqué à l’idée de construire une nouvelle relation. Notre histoire en est restée là. »

Retrouvez d’autres témoignages et un max
de conseils dans votre Flair du 9 mai.

 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.