Home Psycho & Sexo Être heureuse, ça se décide!

Être heureuse, ça se décide!

corbis
Nous aurions toutes un seuil de bonheur déterminé par nos gènes et notre culture. La bonne nouvelle, c'est que nous serions toutes capables de le recalibrer.

OUF! Plusieurs études publiées dans le Journal of Positive Psyshology démontrent que le moindre petit effort fait dans le but d'augmenter son taux de bonheur améliore l'humeur et le bien-être général.

Bonheur = objectif #1

Pour connaître le bonheur, il faut donc mettre des choses en place. Pas attendre qu'il tombe tout cuit. Selon le psychologue Tom G. Stevens PhD., auteur du livre You Can Choose to Be Happy, il faut faire du bonheur, son objectif numéro 1! Décider d'être heureux, c'est faire le choix de profiter de toutes les opportunités qui s'offrent à nous. Il faut apprendre à se connaître et faire le choix d'apprendre ce qui nous rend la vie plus douce. Suivre une formation en gestion du temps, apprendre à méditer, s'entourer des gens qu'on apprécie, qui nous stimulent, qui nous rassurent, se retrouver le plus souvent possible dans les environnements qui nous font du bien, etc.

Concrètement?

3 astuces à appliquer au quotidien:

  • Concentrez-vous sur les moments positifs de votre vie. Nos cerveaux sont conçus pour détecter et retenir tout ce qu'il y a de négatif. Il faut en prendre conscience et faire l'effort de s'attarder sur les moindres petits évènements positifs.
  • Souriez! Selon une étude réalisée en 2011 par les chercheurs de la Michigan State University, les gens qui sourient plus parce qu'ils entretiennent plus souvent des pensées positives sont plus ouverts et de meilleure humeur. 
  • Soyez plus reconnaissante vis-à-vis de toutes les choses positives qui vous arrivent. Vous serez mieux à même d'apprécier les petits bonheurs.

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.