https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/
Home Psycho & Sexo Ce job est-il vraiment fait pour moi?

Ce job est-il vraiment fait pour moi?

30 ans, le bilan

Lise était prof depuis plusieurs années, pourtant elle avait toujours rêvé de devenir journaliste. L’idée lui revenait sans cesse en tête… Mais s’il était trop tard?
Lise nous raconte son histoire…

Une routine au quotidien

"A 27 ans, j’avais un bon boulot avec des collègues sympas, de super horaires et la sécurité de l’emploi. Sans oublier une tonne de congés. Être enseignant présente indéniablement certains avantages. Mais là où d’autres auraient été satisfaits, de mon côté, je n’arrêtais pas de me demander si ce métier me correspondait vraiment. Voilà un peu comment je voyais l’avenir: quasiment pas de perspectives d’évolution (à part devenir directrice), avoir sans cesse affaire à des ados (et à leurs parents) et continuer à faire la même chose pendant 40 ans. Pourtant, j’aimais mon travail."

Le déclic

"C’est quand j’ai senti le burn-out arriver que le déclic s’est produit. J’ai ravalé mes doutes et adressé ma candidature de journaliste indépendante au magazine pour lequel j’avais toujours voulu travailler. Selon Bart Provost, on a souvent besoin d’un coup de pouce du destin pour prendre une décision."

Retrouvez la suite du témoignage de Lise dans votre Flair ce mercredi 10 avril!

Pourquoi les trentenaires changent-ils souvent de job?

Marijke Verbrugen est professeur à l’université de Louvain, spécialisée dans la recherche d’emploi. “C’est très différent chez les hommes et chez les femmes. Ces dernières veulent un meilleur équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée, à moins qu’elles veuillent plus de responsabilités. Les hommes, eux, cherchent souvent un emploi plus intéressant ou mieux payé.”