Home Psycho & Sexo Accro aux séries: un signe de dépression

Accro aux séries: un signe de dépression

Corbis
Le soleil brille mais vous préférez rester enfermée chez vous pour vous enfiler toute une saison de “Pretty Little Liars”? Cela s’appelle du binge watching… et pourrait bien être un symptôme de dépression.

Selon une étude réalisée par Yoon Hi Sung, étudiant à l’Université d’Austin au Texas, les personnes les plus déprimées seraient également celles qui regardent le plus la télévision. Pour arriver à une telle conclusion, le jeune chercheur a interrogé 316 personnes. 237 ont été identifiées comme étant des “binge watchers”. Ce sont ces mêmes personnes qui présentaient le plus de symptômes liés à la dépression, tels que la solitude.

Un concept peu clair

S’il existe bel et bien un lien entre dépression et “gavage” de séries, rien ne prouve que la dépression soit une conséquence directe du binge watching, un concept lui-même difficile à définir. Selon l’étude, regarder deux épisodes d’affilée peut déjà être considéré comme du binge watching. Ce qui nous semble un peu exagéré… Mais doit malgré tout nous inciter à réfléchir sur notre comportement.

Conclusion: on y va mollo sur les séries et on ne refuse pas de sortir de chez soi sous prétexte qu’il nous reste 3 épisodes de New Girl à regarder.