Home Psycho & Sexo Donald Trump veut punir les femmes qui avortent

Donald Trump veut punir les femmes qui avortent

Corbis
Le candidat républicain à l'élection présidentielle américaine a déclaré qu'il devrait y avoir une certaine forme de punition pour les femmes qui ont recourt à l'avortement. Et le pire dans tout ça, c'est qu'on n'est même pas encore le 1er avril. 

Donald Trump avait déjà expliqué que l'avortement était un "crime" à ses yeux. Mais le candidat est encore allé plus loin lors d'une interview donné à la chaîne MSNBC. Il a dit:

Il doit y avoir une certaine forme de punition pour les femmes qui avortent.

Un discours choquant et rétrograde à souhait qui prouve (encore!) que Trump est loin d'être notre ami. Ici, on vous parlait déjà de son caractère extrêmement misogyne.

Un vrai dédain des femmes

Selon Hillary Clinton, également en tête des primaires, les propos du milliardaire à la mèche blonde seraient "terrifiants et révélateurs". Elle n'a pas hésité à montrer son indignation avec plusieurs tweets.

Vous ne pouvez pas laisser quelqu'un avec ce tel dédain des droits des femmes s'approcher de la Maison-Blanche.

 

 Donald Trump retourne sa veste

Et malheureusement pour lui, les deux côtés sont crados. Face à la polémique déclenchée par sa phrase sur l'avortement, Trump a effectivement publié un communiqué expliquant qu'il voulait plutôt punir les médecins qui avortent les femmes si le Congrès ou un état américain rendait un jour cette pratique illégale. Un revirement qui enlève encore de la clarté à une campagne déjà fort brouillonne et qui n'adoucit en rien son discours. Dans tous les cas, le fait même d'envisager d'interdire l'avortement est déjà dramatique en soi pour le droit des femmes. Reste à espérer qu'une majorité d'Américains soient d'accord avec nous. 

Pour aller plus loin:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.