Home People Selena Gomez: pourquoi la cover du « Time » fait polémique?

Selena Gomez: pourquoi la cover du « Time » fait polémique?

Pour sa dernière édition, le « Time » a eu l’idée de mettre la chanteuse Selena Gomez en couverture. Jusqu’ici, tout va bien. Le bémol? La phase qui accompagne le cliché.

Si cette Une fait polémique, c’est parce que Selena Gomez intervient dans le magazine pour le dossier « Les femmes qui changent le monde ». Mais pour sa légende en cover, le Time a jugé bon d’expliquer que « Selena Gomez est la première personne à atteindre 100 millions de followers sur Instagram. » Quand on sait qu’en général, le Time met en avant d’autres superwomen qui ont marqué l’histoire, comme Hilary Clinton qui est « la première femme a avoir remporté la nomination à la présidentielle d’un parti politique majeur » ou Ellen Degeneres « La première femme à avoir incarné une héroïne ouvertement lesbienne à la télé », le titre de la chanteuse pop sonne certes moins important. Voire risible pour certains internautes qui n’ont pas hésité à demander au journal « Vous considérez vraiment cela comme un exploit? » Une question évidemment légitime: des followers et des selfies sur Instagram n’ont jamais eu un réel impact sur le monde, si?

En toute humilité

Peu être pour anticiper les critiques, la star a publié la photo de la couverture en question sur son compte Instagram, justement, en prenant soin de dire qu’elle n’est pas vraiment sûre d’avoir changer les choses, mais qu’elle a toujours essayé de faire bouger le monde à sa manière. « Sometimes, it’s incredibly difficult to wake up every day knowing there is so much going in the world. At times, i feel selfish, i ask why, i ask how can this change? (…) When I read about the beautiful women who wake up consciously every day to make a change, it inspires me to want to do so much more » (trad. Parfois, c’est très difficile de se réveiller tous les jours, en sachant tout ce qui se passe dans le monde. Parfois, je me sens égoïste, je me demande pourquoi, comment je peux changer les choses (…). Quand je lis ce que certaines femmes font au quotidien pour faire évoluer le monde, ça m’inspire et j’ai envie de faire beaucoup plus »). Une belle leçon d’humilité, qui laisse à penser que la star est consciente de la polémique suscitée.

De réels accomplissements

Si les critiques sont en parties justifiées, il ne faut pas oublier tout ce que Selena Gomez a tout de même apporté à son échelle. La star de 25 ans est active dans des associations comme UNICEF ou la fondation Elton John contre le sida. Elle est aussi engagée dans la lutte contre le lupus (une maladie dont elle souffre elle-même) et a produit la série 13 Reasons Why qui a eu le mérite de sensibiliser toute une partie de la population quant au harcèlement moral qui fait rage chez les adolescents. En profitant de son énorme notoriété chez les plus jeunes, la star détient un pouvoir immense pour faire bouger le monde, step by step.

Plus d’actu par ici:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.