Vêtus de faux gilets de sécurité, ils sont entrés partout gratuitement

    Vice
    Deux amis ont tenté de rentrer partout sans payer grâce à un gilet fluorescent. Du cinéma au zoo en passant par un concert de Coldplay, ils ont réussi l'incroyable pari d'entrer gratuitement. Tout ça, avec une bonne dose de culot.  

    Ils ont tout osé. Comme quoi, un simple gilet fluo peut ouvrir bien des portes. David et Sean ont tout tenté, du cinéma au zoo en passant par un concert de Coldplay. C'est l'histoire du soir, racontée par David Allegretti à Vice.


    La suprématie de la sécurité

    Ne pas dépenser le moindre centime pour entrer dans des lieux où il faut mettre le prix. Voilà le pari de base. Pour le réussir, David et Sean ont misé sur la théorie de la suprématie: "Pour rentrer sans payer, vous devez simplement prétendre être une personne importante, et les gens avec des gilets de sécurité sont des gens importants – dans la mesure où ils règlent des problèmes bien trop terre à terre pour les riches". 

    Quand vous voyez un mec avec un gilet jaune fluo enjamber une barrière ou passer tout droit devant un videur, vous supposez qu'il est là pour réparer quelque chose. 

    Vice

    Ils étaient tous les deux loin d'imaginer à quel point un morceau de tissu pouvait ouvrir des portes. Ils ont commencé par le cinéma, où ils sont entrés sans le moindre problème, en marchant vers un point précis imaginaire et en saluant les gens. Du pur culot. Puis, ils ont tenté le zoo. 

    Vers l'enclos des lémuriens

    "Le zoo nous paraissait être une mission beaucoup plus ardue. On a flâné pendant 15 minutes à l'entrée. On roulait des cigarettes et on fumait pour masquer notre appréhension. Aucun de nous deux ne pensait que ça pouvait marcher. Sans exagérer, marcher devant les guichets ressemblait au débarquement de Normandie" explique David. Ils doublent alors toute la file à l'entrée, souhaitant une "bonne journée" au vendeur de tickets. 

    On n'arrivait pas à y croire. Une fois à l'intérieur, on s'est mis rire comme des collégiennes. On n'arrêtait pas de balancer des « comment ça va ? » aux employés du zoo.

    Tout le monde tombe dans le panneau. Des familles viennent demander leur chemin aux deux acolytes, qui font mine de demander l'info dans leurs faux talkie-walkies. La base. 

    Vice

    Les uniformes ont cela de magique qu'ils inspirent immédiatement confiance aux personnes un peu naïves – c'est-à-dire à la plupart des gens. Les gens font confiance aux uniformes– comme l'expérience de Milgram l'a prouvé.

    En plein Melbourne, ils apprennent la venue de Coldplay le soir-même. Vont-ils oser? Bien sûr, quelle question. "Pour être totalement honnête avec vous, rentrer dans le stade n'a pas été facile. On a dû se présenter à plusieurs entrées différentes et revenir plusieurs fois sur nos pas, mais on était relativement calmes par rapport à l'enjeu. À notre grande surprise, tout s'est plutôt bien passé.Au final, on a réussi à rentrer". Juste comme ça. Tranquillement. 

    Je n'ai jamais été un grand fan de Coldplay, en fait. Sauf que ce jour-là, en matant gratuitement le groupe de Chris Martin grâce à un vulgaire gilet, tout a changé.

    Vice

    Si les deux amis ont eu beaucoup de chance, on ne vous conseille pourtant pas de tenter l'expérience. Mais au cas où, investissez dans un gilet fluo. On ne sait jamais. 

    Plus d'histoires drôles?

    Jobs

    Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

    Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.