https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/
Home Mode & Beauté ON A TESTÉ: un diagnostic de la peau gratuit chez VPharma, à...

ON A TESTÉ: un diagnostic de la peau gratuit chez VPharma, à Liège

Tout juste installée au coin de la rue St-Paul et de la place Cathédrale, la nouvelle enseigne liégeoise de VPharma attire déjà les foules avec sa nouveauté irrésistible: un diagnostic de peau minute et gratuit en boutique. Une technologie qu’on a mise à l’essai… avec des résultats surprenants.

Vous pensez connaître votre peau? Nous aussi, après tout, ça fait des années qu’on l’habite. Et pourtant, ça ne veut pas dire qu’on est si familier·ère avec elle qu’on pourrait le penser, voire même, on se trompe potentiellement totalement sur son compte, avec, à la clé, des résultats potentiellement néfastes. Par ici le diagnostic!

Comment ça se passe ?

Baignée de lumière grâce à ses fenêtres immenses et son agencement épuré sur trois étages, la nouvelle VPharma de Liège, dotée d’un gigantesque espace parapharmacie (beauté, donc, mais aussi nutrition, bébé, sport et même animaux) invite à flâner… Et à monter au premier pour un diagnostic peau avec Sarah, spécialiste en la matière. Aiguillées par la pétillante chargée de communication, Shirley, on se dit que tout le monde a la banane ici, mais aussi que l’appareil qui va se charger de scruter notre peau est pour le moins intrigant.

On se hisse sur le tabouret, Sarah se présente et explique un peu son parcours et les formations suivies, et puis en avant!

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Notre expérience

Le diagnostic se passe en plusieurs étapes: d’abord, Sarah pose une série de questions (est-ce que vous vous exposez au soleil? À quelle fréquence? Est-ce que vous fumez?…) puis elle mesure l’hydratation de la peau à l’aide d’une sonde (complètement indolore, qui se pose juste sur le visage) à l’aspect futuriste. Troisième étape, la mesure des squames, nom, on l’avoue, scientifique mais peu ragoûtant des cellules mortes, puis du sébum, des rides et du relâchement de la peau, et enfin, après une petite vingtaine de minutes qui passent très agréablement grâce à la douceur et au professionnalisme de Sarah, place au diagnostic… Qui s’avère la plupart du temps surprenant, confie notre experte ès épiderme.

Verdict ?

Dont acte: persuadée depuis l’adolescence, et la rébellion aussi injuste que pénible de mon visage, d’avoir une peau mixte voire grasse, j’apprends avec stupéfaction qu’elle aurait au contraire plutôt tendance à être déshydratée, la pauvre. Pas étonnant, explique Sarah, puisqu’on est nombreux à se focaliser sur une période problématique de notre peau et en déduire qu’il s’agit-là de son état “normal”.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Autre surprise? Un des deux côtés de mon visage (celui sur lequel je dors et où je tiens la plupart du temps mon téléphone) est beaucoup plus déshydraté que l’autre, ce qui me motive à changer mes habitudes de sommeil dans la mesure du possible, et à alterner l’oreille quand je passe un coup de fil. Un petit conseil parmi tant d’autres glanés lors du diagnostic, entre rappel de l’importance du gommage pour que les soins gagnent en efficacité, mais aussi de l’importance de l’effectuer 24h avant l’application de l’autobronzant, ni plus ni moins, sinon il n’y aura pas suffisamment de squames et le produit ne pénétrera pas. À la fin de la séance, on repart non seulement avec une foule de conseils et d’infos sur cette peau qu’on croyait (à tort) si bien connaître, mais aussi un rituel de soin personnalisé détaillé, avec, pour chaque étape, un produit conseillé. Simple technique marketing, le diagnostic de peau? Non, car il n’y a aucune obligation d’achat, mais les beautistas qui veulent se chouchouter et avoir un teint resplendissant de santé toute l’année seront ravies d’appliquer des soins en sachant qu’ils leur font vraiment du bien… Surtout que VPharma propose de revenir après 28 jours minimum (le temps que la peau se renouvelle) de la nouvelle routine, pour pouvoir constater en direct les effets par rapport à l’évaluation précédente.

Ce qu’il faut savoir

  • VPharma propose le diagnostic de peau gratuitement, durant les heures d’ouverture de la pharmacie.
  • Il n’est pas nécessaire de prendre rendez-vous, mais c’est toutefois souhaitable pour s’assurer de ne pas patienter trop longtemps.
  • Comptez une quarantaine de minutes tout compris, diagnostic, explications et petit détour shopping produits éventuel après.
  • Plus d’infos (adresse, heures d’ouverture…) sur la pharmacie ici.

Plus de tests de la rédac’: