Les 6 galères des cheveux longs en été

    Corbis
    Canon les longs cheveux en été. Vous adoptez les tresses de squaw en festival, vous agitez fièrement votre chevelure de sirène en sortant de la piscine… Mais elle vous réserve aussi quelques désagréments.
    1. Il fait en général beaucoup trop chaud pour laisser vos cheveux lachés. Du coup, tous les matins, vous passez une demi-heure à trouver la coiffure du jour. Presque aussi compliqué que de choisir une tenue. 
       
    2. De toute façon, même lors d'une soirée plus fraîche, vous ne pouvez décemment pas laisser vos cheveux voler. Au risque de vous retrouver avec une crinière de sorcière avant d'avoir terminé votre cocktail. 
       
    3. Les adeptes du lissage doivent recommencer les mêmes gestes chaque matin. Au réveil, les mèches qui se trouvent dans la nuque bouclent allègrement sous l'effet de la chaleur et des quelques gouttes de transpiration produites pendant la nuit.  
       
    4. Votre cauchemar? Les journées "tropicales". Soit des températures relativement élevées et surtout de l'humidité dans l'air. C'est la fête à la frisette.  
       
    5. Conduire la voiture avec les fenêtres ouvertes n'est pas chose aisée quand des mèches volètent devant vos yeux. C'est pareil lorsque vous voulez prendre une photo sur la plage. Sur vos clichés, on voit souvent apparaître vos pointes (fourches?).
       
    6. En été, les cheveux changent. Ils éclaircissent au soleil, des ondulations dues au sel apparaissent… Et vous, vous passez votre temps à vous justifier: "non, je n'ai pas fait de coloration", "non, je n'ai pas été faire de beachwaves"… 

    Jobs

    Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

    Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.