Le message trop chou d’un enfant qui regrette son geste

    Voici une histoire qui aura le don de nous donner le sourire, celle d'un enfant qui, pris de culpabilité, renvoie l'objet qu'il a volé accompagné d'un mot d'excuse.

    Dans le Sequoia and Kings Canyon National Parks, il est strictement interdit d'emporter avec soi un élément de la nature, même s'il est tombé au sol. Face à une pomme de pin, la tentation pour ce petit enfant lors d'une promenade a dû être trop grande. Il a commis un délit.

    Interdiction formelle

    Afin de conserver au mieux ce parc national, il est essentiel de le laisser intact.

    Les animaux ont besoin de pouvoir grignoter et la région a besoin de graines et de végétation. Aussi, les pommes de pin et autres plantes aident à nourrir le sol dans cet environnement si rocailleux.

    La lettre du petit voleur

    Le garde forestier a dû halluciner en découvrant le courrier ce jour-là. L'enfant, pris de remords, adresse une lettre afin de présenter ses excuses pour le geste commis.

    À ceux que cela concerne: j'ai pris une pomme de pin de la forêt et je voudrais la rendre. J'espère qu'elle sera placée près du grand arbre car c'est là que je l'ai prise. Je suis désolé(e) pour ma décision. Merci.

    Exemple à suivre

    Si tous les Hommes qui coupent les arbres et qui détruisent les forêts pouvaient se confondre en excuse et arrêter de détruire la planète, on y gagnerait beaucoup. Quand on parle d'Hommes, on parle de nous évidemment. Vous voyez lorsqu'on consomme de l'huile de palme contenue dans notre pâte à tartiner préférée ou qu'on imprime des emails alors que c'est totalement inutile…

    D'autres articles qui montrent à quel point les enfants sont géniaux:

    Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

    Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.