JO 2016: voilà pourquoi il y a des sauveteurs aux abords des piscines olympiques

    Shutterstock
    Les Brésiliens, en plus de nous avoir montré qu'ils ont le sens de la fête lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques d'été de Rio, ont aussi celui de l'humour apparemment. En effet, des sauveteurs sont au taquet pour sauver les meilleurs nageurs du monde.

    Ce dimanche 7 août à 18h02 vous aurez l'occasion d'admirer les athlètes nager comme de vraies sirènes pour tenter de ramener la médaille d'Or dans leur pays. Il y a un petit détail assez loufoque qui a retenu notre attention: les sauveteurs. Ricardo Prado, responsable des sports aquatiques explique

    Il est inscrit dans la loi brésilienne que toutes les piscines publiques d'une certaine taille doivent être surveillées par des sauveteurs. Nous aurions voulu ne pas les avoir, mais nous n'avons pas le choix. 

    Au taquet! Ou pas…

    Équipés de leurs uniformes jaunes et de leurs bouées, vous verrez donc ces sauveteurs surveiller avec attention les meilleus nageurs du monde "au cas où" l'un d'entre eux venaient à se noyer. Après son entrainement, le nageur Néo-zélandais n'a pas pu s'empêcher de se marrer et de déclarer

    C'est vraiment la chose la plus drôle que j'ai pu voir aux Jeux Olympiques.

    Le job le plus inutile de l'histoire

    AUCUN participants dans l'histoire des JO n'a dû être secouru. Pas même le nageur Eric Moussambani aux Jeux Olympiques de Sydney en 2000. Mais si rappelez-vous…

    On avoue ce moment, on s'en souvient toutes. À la fois drôle et émouvant, nous avons toutes crié devant notre poste pour encourager le jeune homme. Pour sa défense, Eric Moussambani avait commencé les entraînements seulement quelques mois avant la compétition dans une piscine d'hôtel de 20 mètres de long à raison d'une fois par semaine, car il n'avait pas les moyens. Ce dernier a nagé péniblement, s'arrêtant presque en cours de route mais a réussi à nager les fameux 100 mètres. SANS l'aide de PERSONNE.

    D'autres infos sur les JO 2016 à lire ici:

    Jobs

    Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

    Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.