Home Lifestyle Faut qu'on parle FAUT QU’ON PARLE: pourquoi Balenciaga se fout de nous avec ses Crocs

FAUT QU’ON PARLE: pourquoi Balenciaga se fout de nous avec ses Crocs

D’abord Balenciaga a voulu nous vendre une réplique du sac IKEA à plus de 900 eu (oui, quand on est énervées, on coupe les mots). Puis elle a lancé une paire de baskets esprit vintage qui semblait sortie de l’armoire de Papy. Sans parler du sac shopping en version peau de veau qui coûte un bras. Mais au fait Balenciaga, tu te fous de qui?

Balenciaga, LOL

Dans la vie, il y a un moment où il faut savoir dire non. Balenciaga, c’est un peu comme un intrus. Celui qui s’incruste à toutes les soirées, le collant, l’oppressant, le pas marrant, celui qui pense savoir mieux que tout le monde et qui se moque de ce qu’on pense de lui. C’est un peu celui qu’on accepte sans broncher jusqu’à la fois de trop.

Balenciaga, c’est de la Haute couture, non ?

La Haute couture, c’est ce qui définit les tendances et les codes et determine ce qu’on portera demain. Portée avant tout le monde par les it-girls et les stars du moment, elle est souvent scandaleusement hors de prix. La Haute couture, ce sont des génies inspirés, des esprits habités, qui créent des pièces indémodables que nos grands-mères et mères ont portées, et que nos enfants et petits-enfants s’arracheront. Chanel et son costume deux-pièces en tweed, Yves Saint Laurent et son caban, Cavalli et Versace et l’imprimé léopard, toutes ces tendances sont encore et toujours dans nos dressings. Et puis ces géants de la mode s’éteignent et laissent place aux talents neufs et au sang frais. Et c’est là que tout part en vrille. Ces nouveaux créateurs débarquent et chamboulent tout. Ils bouleversent les codes et confondent le génie et la blague, le bon goût et le fashion faux-pas. La preuve: Balenciaga qui fait  défiler ses mannequins avec des Crocs aux pieds pour sa collection SS18. Oui, des Crocs.

Les Crocs

Alors non, les Crocs ne sont pas tendances. Et encore moins avec une semelle de 15 cm qui risque à tous les coups de nous exploser la cheville pour finir plâtrée chez soi pendant un mois. Non, les appliques kitsch à souhait n’ont pas leur place sur ces souliers hideux. Non, ce n’est pas un coup de génie, c’est un coup de trop.

Arrêtez de vous moquer

Et ôtez-moi ces souliers que je ne saurais supporter. Laissez les Crocs au rang qui leur est destiné: au fond d’un placard pour les jours de jardinage (si vraiment il fallait les enfiler).

D’autres foutages de g****:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.