Home Mode & Beauté Cheveux 10 ratages beauté inévitables chaque été

10 ratages beauté inévitables chaque été

L’été, les cheveux éclaircis par le soleil, la peau dorée, bref: la transformation annuelle en sirène. Enfin, en principe du moins, parce que en réalité, il y a des ratages beauté qu’on subit chaque année. #cruelsummer

1. Les rayures d’auto-bronzant

C’est bien connu, « une hirondelle ne fait pas le printemps ». Le teint orange et les rayures d’auto-bronzant, par contre, c’est le signe assuré que l’été est imminent. Tellement imminent, qu’on répète chaque fois la même erreur, même si on sait que mettre une maxi couche d’auto-bronzant, ça nous donne l’air d’un Oompa-loompa, pas d’une naïade bronzée.

via GIPHY

2. La pédicure sandale

Coincés tout l’hiver dans des chaussures fermées, nos petons ont été quelque peu négligés. La fausse bonne idée? Vernir vite fait les orteils visibles dans nos sandales avant de filer. Puis changer de paire, l’oublier, et se retrouver avec 3 orteils non vernis fièrement exposés à côté de leurs voisins pastel. #oupsi

via GIPHY

3. Le duvet de mollet

Dans la même veine: compter sur le fait que les jupes midi, ça a été inventé pour cacher une épilation approximative. Avant d’oublier l’astuce, croiser les jambes et se le voir cruellement rappelé. #jolitoncollantpoilu

via GIPHY

4. Le syndrome du homard

Le soleil, finalement, plus on l’aime, moins il nous le rend. En s’exposant gaiement à ses rayons tel un tournesol transi, tout ce qu’on récolte, c’est un teint de homard au lieu des jolies couleurs hâlées dont on rêvait. Et la peau rouge, c’est pénible à assortir.

via GIPHY

5. La peau de croco

Conséquence immédiate du syndrome du homard: la peau de croco. Vous avez beau vous enduire de crème hydratante, le mal est fait: vous êtes condamnée à peler.

via GIPHY

6. La brillance indésirable

Un teint glowy, c’est ultra joli. Un visage luisant et légèrement perlé de transpiration, par contre? Bof. On dégaine les papiers matifiants plus vite que son ombre, et on se répète en boucle que l’été, c’est le bonheur.

via GIPHY

7. Le calvaire de la frange

Même si pour la frange, ça ressemble plutôt à une condamnation: dès que le thermomètre dépasse les 25 degrés, ça ne loupe pas, votre frange se transforme en un amas de cheveux humides et vaguement bouclés. « Non mais j’ai pas chaud, je teste le wavy hair ».

via GIPHY

8. Le coup de chaleur

Que celle qui n’a jamais choisi sa tenue en fonction du risque d’auréoles de transpiration nous jette la première bombe de déo.

via GIPHY

9. Les cheveux verts

Et si, la magie existe, sinon comment expliquer que votre joli blond se soit transformé en vert au sortir de la piscine? Bon, c’est soit la magie, soit le chlore l’explication, mais en tout cas, la prochaine fois, vous ferez gaffe: le ketchup, c’est meilleur dans l’assiette que sur la tête pour tenter d’atténuer l’effet cheveux de sorcière.

via GIPHY

10. L’étéite aigüe

Peau: caramel. Cheveux: décolorés par le soleil. On ajoute à ça un trait de crayon turquoise, du vernis framboise et un bracelet de cheville, et ça ne fait pas un pli, vous souffrez d’éteinte aigüe. Elegant? Pas forcément, mais qu’est-ce que ça fait du bien au moral : « prends garde univers, je suis une sirène! »

via GIPHY

Vive l’été:
9 applis insolites à télécharger pour vos vacances
Des clapettes pour un été qui claque

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.